à ceux qui sont en deuil - Bonjour à tous, Sans vouloir être impudique ni étaler quoi que ce soit, je viens partager avec vous tous, et plus particulièrement ceux qui ont un deuil à affronter,

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

à ceux qui sont en deuil

Rédigé par Agatha
Posté le jeudi 03.10.02 à 02h16
Message n° 3310

Bonjour à tous,
Sans vouloir être impudique ni étaler quoi que ce soit, je viens partager avec vous tous, et plus particulièrement ceux qui ont un deuil à affronter, une fenêtre ouverte sur l'espoir. Je n'ai pas de contacts par message avec celui que j'aime. Mais Dieu dans son infinie Miséricorde, est là, prêt à nous secourir.
Dani est parti il y a trois mois. Il était encore jeune. Quoi qu'on dise, quoi qu'on fasse, même si nous savons que nul n'est éternel en ce monde, jamais nous ne sommes prêts à affronter cet arrachement. Dani s'en est allé pour cet « ailleurs » poursuivre son voyage et son aventure personnelle. Mon amour le rend présent. Je lui écris comme on écrit à un être cher qui s'est absenté pour un long temps. Je lui confie mes peines et mes attentes. Cela m'aide beaucoup.
J'ai réalisé il y a deux jours quelques chose que j'ai envie de communiquer à ceux qui sont dans la douleur : la souffrance est le contraire de l'amour. La souffrance nous coupe de ceux que l'on aime, de ceux qui nous aiment.... Et même de celui ou celle qui nous a quittés. Dieu est amour et il rassemble. La souffrance divise... La où est la souffrance, on ne peut plus entendre la parole de Dieu, ni ressentir Sa paix et Sa lumière.
Alors je vous livre ce que j'ai écrit à Dani. Dans l'espoir que cela aidera un peu, ceux qui comme moi, doivent apprendre à cheminer sans l'autre.
« Mon amour. Je me sens plus légère et plus « vivante » ce soir. Nul doute que je suis aidée à cette lente reconstruction. Je me prends à rêver que tu y es pour quelque chose. D'autres aides sont la aussi et j'en rends grâce à Dieu. Tenez-moi bien la main ! J'ai tellement peur de retomber. Je ne veux même pas penser que je risque la rechute dans le trou.
Nou, mon amour, j'ai envie de crier au monde que je t'aime, que je veux vivre l'amour avec toi... pas la souffrance. Travaillons à notre unité mon amour. De là où tu te trouves, chemine aussi, mon coeur, avec cette certitude lumineuse de l'amour. Ancrons-nous, pas à pas, dans le désir d'union et de marche en commun.
Ai-je fondamentalement besoin de te voir pour t'aimer ? Bien sûr que non ! Je n'ai pas de crainte non plus d'être désaimée de toi. Et tu vois, cet amour que je ressens si fort, me permet d'approcher un peu mieux ce que j'ai si souvent du mal à percevoir : l'amour de Dieu pour nous.
C'est fou, mais il est peut-être là se sens de la mort ? C'est vrai, mon amour, quand on y réfléchit : à quoi bon la mort ? Partir pour revenir sur terre ultérieurement ? Bien sûr, je sais ! Il y a l'évolution de nos âmes. Mais Dieu dans Son plan aurait pu nous créer plus « durables » afin que tout puisse s'accomplir en un seul parcours ici-bas. Mais mourir ?
Nou, mon coeur, n'est-ce pas là un moyen de prendre conscience de la Réalité de Dieu ? On voit partir celui qu'on aime... mais l'amour lui demeure... en toi qui es parti, en moi qui suis restée. On le sent cet amour, on le vit... N'est-ce pas, pour Dieu, une façon de nous dire : « Voyez mes enfants, comme vous aimez ! Vous ne vous voyez plus, mais vous vous aimez. Vous ne cohabitez plus dans le monde matériel, mais vous vous aimez. Vous vous ressentez l'un, l'autre, partout en tout lieu, tout le jour. Ainsi en est-il de mon amour pour vous. Toujours présent. Un amour qui irradie, qui inonde, plein de Ma lumière, de Ma patience, de Mon accueil. »
Je suis peut-être stupide, mon coeur, mais je trouve que c'est plus beau de voir la mort comme ça : un moyen pour Dieu de nous aider à comprendre sa Réalité.... Donc si c'est plus beau, c'est peut-être un peu plus vrai, puisque Dieu est la beauté unique dans Sa magnificence.
Oui peut-être Dieu nous a-t-il fait la mort pour que l'on comprenne mieux l'amour. Et finalement mon amour tu ne trouve pas que ces 2 mots se ressemblent ? L'amour et la mort.
Grâce soit rendue à Dieu pour l'instant d'amour que je suis en train de vivre. Dieu, père aimant j'ai envie de te dire : je t'aime aussi. Penche toi avec compassion sur ceux qui sont dans la douleur du deuil. Va à eux, comme tu as la bonté de venir à moi. Touche de ta grâce ceux qui souffrent et on perdu le sens de tout, comme ce fut mon as. Apprends nous, apprends moi à t'aimer plus, à t'aimer mieux. Amen »
Voila. Avec l'espoir au coeur que ces lignes aideront à regarder la mort avec un coeur un peu moins douloureux.
Amicalement à tous
Agatha.


Les réponses à ce message

 Amour par Rox le 03.10.02 à 06h57
 Merci ! par Patricia le 03.10.02 à 10h19
 Tant de force... par Rremmanuel le 21.11.02 à 23h10
 Quel courage!!! par Ldidye le 03.10.02 à 21h00
 Bonjour Agatha par Zaiko le 10.11.02 à 06h23
 Bonjour par Asfi le 10.11.02 à 09h33
 Merci agathe par Gitanne le 20.11.02 à 01h56
 La mort...La Vie par Espoir le 21.11.02 à 04h02
 Coupable aussi par Sefora le 21.11.02 à 08h16
 à toi Sefora, à toi Espoir @coeur par Zaiko le 21.11.02 à 15h38
 Encouragements par Espoir le 22.11.02 à 00h35
 Merci.... par Sefora le 22.11.02 à 08h02
 Culpabilité? par Lchant63 le 22.11.02 à 08h58

Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite