Carcans - Bonjour, et bien dit Capella, malheureusement la majorité de notre société, n'est pas sincère avec elle, même, car elle juge sans arrêt, condamne sans jugement, elle méprise sans connaître,

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Carcans

Rédigé par Guymel
Posté le dimanche 02.04.06 à 10h37
Message n° 29901

Bonjour, et bien dit Capella, malheureusement la majorité de notre société, n'est pas sincère avec elle, même, car elle juge sans arrêt, condamne sans jugement, elle méprise sans connaître, bref.........l'image de la société est triée sur une volet beaucoup trop sélectif, qui relève sans cesse de critères absurdes.
Cette société qui se protège derrière tous ses masques, s'emprisonne elle même dans un "carcan", un "moule", qui fait que plus tôt que d'être soi, ils sont à qui se ressemblera le mieux, nous pouvons associé à cela l'effet de mode, l'effet des mouvence des masses, qui sont là, sans trop connaître leur réelle démarche...........faire partie d'un ensemble semble pour beucoup, "faire comme tout le monde", et celui qui fait preuve d'originalité, de bons sens, ect, peut parfois déranger, et même au niveau des dirigeants.
Allez pour faire un peu d'humour, mais tout en restant dans la vérité, j'avais 17 ans, je travaillais en écollage à la SNCB, et nous étions soumis à un rendement dans un service "informatique".
Nous ne pouvions fumer dans les bureaux, et nous nous réunissions dans un "verstiaire" afin d'asouvir nos besoins cigarettiers.
Alligné au rang des anciens, alors que j'aurais du m'appliquer davantage dans mon travail pour atteindre ce fameux rendement, nous avions régulièrement la visite d'un inspecteur principal, afin de nous contrôler, et quand ej vis entrer celui-ci au vestiaire il s'adressa à tous le monde d'une manière générale et nous faisant remarquer que nous aviosn deux poses qui permettaient de fumer, dès lors que enrte les poses, il ne tolérais pas que nous puissions quitter notre travail, et s'en prit à moi en me regardant et me dit" et vous monsieur Melon, je me demande si vous n'avez pas des oeufs en dessous des bras?"
Ma réponse fut mémorable, et je lui répondit:
"Monsieur N.. il ;y a cinq années, j'étais encore petit et gros comme vous et à force de travaillé regardez comme je suis devenu!!!!!!!!!!"
Il ne m'a rien répondu, et nous a invité à reprendre le travail.
Tout cela pour dire, que cette autorité crainte par l'ensemble du personnel, et remise dans un contexte qui ne correspondait pas à la réalité, je n'ai pas accepter qu'il puisse s'exprimer de la sorte, j'eu accepté qu'il m'invite à retourner travailler dans utiliser son argumentation...............bref, si la réflexion que j'ai lancée, a glacé, l'ensemble des collègues, il n'en n'est pas moins vrai que j'ai pu obtenir la sympathie, de cet inspecteur.............et les liens, et les échanges que nous avons pu partager par la suite m'ont véritablement surpris.
Nous sommes devant un cas de figure, assez particulier, et des deux côtés, il semble que la sincérité que j'ai pu exprimer a rendu la relation plus agréable, car les prpopos étaient justes........
mais dans beaucoup de cas, ce n'est pas nécessairement comme cela que cela puisse se passé, mais je peux vous assurer d'une chose, que si la sincérité n'est pas reconnue par tout le monde, pour moi et cela n'engage que moi, elle m'aconduit partout dans mon existence, et j'ai toujours laissé une bonne impression, car dans cette sincérité, ne se dégageait aucune colère de ma part.........et ça c'est ilmportant à signaler, car devant certaines injustices nous avons tendance à nous rebeller, ce qui referma la porte du dialogue.
Capella a raison de souligner aussi que nous ne devons rein attendre DU TOUT de notre sincérité.........dans la loi des compensations chaque éléments est régis pour que l'équilibre, et l'équité soient respectés.
Allez courrage, c'est dans un monde d'imperfection que nous devrions apprendre à développer notre discernement et de faire mieux la part des choses.
Amitiés et bonnes vacances de Pâques à toutes et tous et pour nos enfants également, sans oublier que dans ce monde, nous faisons partie des privilégiés..................
Amitiés
GUY


Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite