Comme si... - bonjour, Dans ton message, tu dis rêver de ton frère comme s'il n'était pas mort ... et tu as raison.... c'est quoi la mort ? ? juste un

 
tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Comme si...

Rédigé par Sefora
Posté le mardi 02.12.03 à 14h00
Message n° 14177

bonjour,
Dans ton message, tu dis rêver de ton frère "comme s'il n'était pas mort"... et tu as raison.... c'est quoi la mort ? ? juste un état... ton frère a changé d'état, il est passé de l'état matériel, visible à celui d'immatériel, d'invisible, d'éternel.
Tous, ici, ressentons cette souffrance qu'est la mort d'un proche, et nous te comprenons, mais ce deuil de ce frère, malgré notre aide, tu devras le faire seule, comme chaque membre de ta famille a du le faire, ensemble dans la souffrance, et seule à la fois.
Sentir un signe ? ? c'est quelque chose que tu sais au fond de toi émanant d'Ailleurs, c'est une attention, une coincidence, une image, une phrase, une chanson... qui raisonne en toi, qui te parle.
Avant de te quitter, je te copie des textes, et quelques liens de messages en rapport avec ce que tu vis, j'espère qu'ils t'apporteront Courage et Espoir.
Amicalement,
Séfora
« Ne pleurez plus mes frères et soeurs. Ceux qui partent sont toujours là à vos côtés. Voyez leur départ comme un voyage vers un ailleurs, un retour aux sources et la continuation de leur vie autrement que dans la perspective de l'être humain. La mort n'est pas la fin comme on l'entend.
Elle est la fin d'un état physique, oui, mais le début d'un état spirituel : l'esprit, qui retrouve sa liberté. Ne ressentez pas la mort comme un abandon ou la tristesse d'un départ éternel. Il n'y a aucune éternité dans ce départ, car tôt ou tard vous vous retrouverez à nouveau. Chacun mène sa vie, l'heure du départ n'est pas la même pour tout le monde mais l'heure des retrouvailles existe.
Comprenez que ce départ n'est qu'un au revoir et non un adieu.
Comprenez l'opportunité que vous avez de comprendre que la vie continue après la mort. Comprenez que rien n'est fini éternellement, le cycle de l'évolution est en perpétuel changement. Regardez les plantes qui meurent mais sans auparavant avoir laissé des semences sur la terre qui plus tard redonneront vie à une autre plante. Ce cycle continu de renaissance est la création de la vie. Et tout comme la plante qui donne d'elle-même pour pouvoir donner vie à une autre vie, vous aussi pouvez le faire, en retrouvant d'abord un sens à la vôtre et en donnant aux autres votre amour, qui est la plus parfaite semence de vie. Continuez la création en vivant autour de vous, comme ceux qui partent vous aiment aussi. Et ceux-ci peut-être reviendront sur terre plus tard et vous pourrez les retrouver en tant que soeur, frère, cousin, ami et etc.... vous ne savez pas et ne connaissez pas qui est l'esprit de ceux qui vous entourent. Les liens que vous avez maintenant peuvent continuer dans une prochaine vie l'amour en est le lien universel.
Vos proches qui sont revenus parmi nous, ne sont pas seuls.
Ne craignez rien pour eux, car vos proches, nos frères, sont entre les mains de Dieu. Le retour à Dieu n'est que lumière, joie, amour et foi. Dans ce nouveau chemin qui s'ouvre à eux, ils se sentent renaître à nouveau car l'esprit aura retrouvé toute son identité et sa liberté... l'esprit retrouve sa maison."
Extrait de "Eveil" – Patricia
lien http://www.alliancespirite.org/article-161.html
"Partir jeune... Perdre un fils et vouloir plutôt mourir que de le voir mourir. A quoi bon lutter contre ce qui doit être ? Ce qui est après n'est pas pire que la vie ici sur terre. Un autre chemin, une autre route, une autre perspective et une autre dimension. Mais pire qu'ici, non.
Nous allons bien, pourquoi nous sentirions-nous mal alors qu'ici on reprend notre véritable identité, notre véritable liberté d'être. Laissez les âmes partir en paix. Laissez-les se reposer de leurs vies et continuer leurs vies au-delà de celle-ci à laquelle ils sont retenus par vous.
Laissez-les partir. Jamais ils ne sont trop loin de vous pour vous oublier, pour ne plus vous écouter ou sentir. Ils sont là mais sachez-le mes enfants, les routes se séparent entre le matériel et le spirituel à la mort du corps. Ne les retenez pas sur terre... laissez-les vivre.
N'ayez pas peur de l'oubli. N'ayez pas peur pour eux. Eux, ils vont bien. Mais vous ? Qu'en est-il de vous ?
L'amour que vous ressentez pour eux, ils le sentent, vos pensées ils les savent, vos paroles ils les entendent.
Votre souffrance est parfois plus dure que la leur. Votre souffrance est plus dure à leur état que leur propre mort. Libérez-les de ce poids... laissez-les aller à leur vie en toute tranquillité. Jamais le coeur n'oublie ceux qu'il a un jour aimé. Et à votre appel, il reviendra. Mais il ne peut être retenu ainsi dans votre monde alors que son monde n'est pas celui-ci.
Ayez en vous la foi, cette foi qui illumine et guide vos pas mes enfants. Ayez foi, votre enfant est parti, un jour vous le retrouverez sous une autre forme, en un autre monde... ceux qui se sont aimés ou qui s'aiment se reconnaissent et se reconnaîtront toujours.
Le temps est d'aimer et aimer n'est pas une prison mais la libération. Ne retenez pas ceux que vous aimez par égoïsme mais laissez-les partir par amour. Vivez mes frères, vivez la vie qui est la vôtre. A la fin nous nous retrouverons."
Patricia
lien http://www.alliancespirite.org/article-84.html
lien http://www.alliancespirite.org/article-145.html
lien http://www.alliancespirite.org/article-111.html


Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite