Etre - Comme le dit Alicia, Eleonore a déjà tout dit. Si je peux rajouter quelquechose, c'est que Dieu ne supporte pas de conceptualisation. Il n'y a donc pas

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Etre

Rédigé par Waxounet
Posté le vendredi 19.11.04 à 13h28
Message n° 21186

Comme le dit Alicia, Eleonore a déjà tout dit.
Si je peux rajouter quelquechose, c'est que Dieu ne supporte pas de conceptualisation. Il n'y a donc pas de certitude sur Dieu quand on est incarné car la conceptualisation est le propre de notre cerveau.
Dieu ne dépend pas des lois physiques, ce pouquoi la science aura toujours tendance à dire qu'il n'existe pas, et s'il y a une chose qui lui ressemble beaucoup c'est le présent. Le présent est un instant à la fois ponctuel et à la fois infini. C'est un intervalle infiniment petit qui pourtant dure toujours. Le présent échappe à notre logique de compréhension. Il permet à tout ce qui est d'exister mais n'oblige personne à le respecter. Dieu est dans le présent. Il ne faut pas le chercher ailleurs.
La pensée, elle, ne l'est pas, et notre cerveau ne peut donc pas nous aider à comprendre Dieu puisqu' au moment ou l'on pense, on lui échappe. Ce qui explique pourquoi on le rejoint lorsqu'on meurt.
Quelqu'un portant sa conscience exclusivement dans le présent aura tendance à se comporter de manière divine. Un des secrets pour avoir un contact avec Dieu, c'est de ne pas conceptualiser. La conceptualisation a pour but de disséquer et cartographier une chose réelle. Elle ne devient plus qu'une carte, un plan ou une icone. On ne perçoit plus la réalité, la présence de la chose en tant que telle mais en tant que concept avec des valeurs associées (utilité, bon ou mauvais...). Il faut laisser l'essence des choses nous parvenir, il ne faut pas les poursuivre pour les empailler car une fois empaillées, les choses n'ont plus rien à vous apporter.
A vrai dire, la conceptualisation ne permet de comprendre que ce qu'on est en mesure de voir de par ses intérêts.
Il suffit de voir combien de crimes au nom de Dieu ont été commis pour comprendre le danger du Dieu-concept.
Lorsque vous admirez un paysage, on peut être en contact avec Dieu si notre pensée fait un break. Seulement, si c'est le paysage que vous voyez tous les jours, vous ne le remarquerez plus car pour votre pensée, ce paysage-ci ne sera plus qu'un concept vide et sans intérêt, sauf si vous êtes intensément dans le présent. Dans ce cas là, vous serez directement en contact avec ce que vous voyez et celà n'a rien à voir.
En éspérant avoir apporté des "réponses"
Amicalement.


Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite