Karma...... - Bonjour à tous, je suis en accord avec toi, Natan, à bien des niveaux. Le karma, la loi karmique, la loi du retour, beaucoup d'appellation pour ce que

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Karma......

Rédigé par Dannye
Posté le lundi 22.03.04 à 06h58
Message n° 17118

Bonjour à tous, je suis en accord avec toi, Natan, à bien des niveaux.
Le karma, la loi karmique, la loi du retour, beaucoup d'appellation pour ce que je nommerais moi, «la loi de l'apprentissage».
Je ne sais pas si c'est Dieu qui l'a créée, ou si ce n'est simplement l'appel de notre âme, notre partie divine, qui voyant tout le travail qui lui reste à accomplir spirituellement, les apprentissages qui lui reste à acquérir pour devenir parfaitement divine et amour, ne choisirais pas tout simplement de revenir sur terre en se réincarnant.
A ce moment, elle choisirait quels apprentissages, expériences, elle veut vivre. Elle ne se juge pas, ne regarde pas ce qu'elle désire dans la notion de punition de ses agissements de ses vies antérieures; elle regarde simplement ce qui lui manque pour être accomplie. Il est certain qu'elle ne choisira pas des acquis des vies antérieures, elle décidera plutôt de vivre des expériences qui lui ont manqué, ou qu'elle devait faire mais qu'elle n'a pas réussit à dépasser; de là, ce qu'on appelle karma, car pour notre évolution, souvent les expériences sont pénibles à vivre à l'homme.
Elles causent souffrances et peines, non les expérience par elles-mêmes, mais le plus souvent par la façon dont on les vit, que notre mental les vit. Alors la loi karmique, devient dans notre pensée souffrance, et non expérience, comme elle devrait être vécue; dans toute expérience, il y a «du bon», un enrichissement, mais parfois on ne le voit jamais, et le plus souvent on s'en aperçoit des années plus tard, avec le recul...
D'après ma pensée, ce n'est pas Dieu qui nous punit pour la vie qu'on a vécue, les expériences échouées; Dieu est bonté et amour, et il nous laisse notre liberté, notre libre-arbitre dans tous nos choix, sur cette terre ou dans l'autre dimension. Comme l'âme est une partie divine, elle a la capacité de voir où elle en est rendue dans son évolution, ce qui lui manque
comme expériences, et fait des choix en conséquence, pour parfaire son évolution, mais c'est «elle» qui fait ses choix, elle seule.
Elles ne vient pas sur terre en choisissant la souffrance, la maladie, ou autres peines; non, elle revient sur terre dans le simple but de vivre de nouvelles expériences, en rapport avec les apprentissages qui lui manquent. Pourquoi alors vivons-nous des souffrances, si ce n'est pas l'âme qui les a choisit ?
C'est que la notion de souffrance vient de l'homme, de sa forme de pensée, de la manière qu'il conçoit l'expérience vécue. Que nous vivions l'expérience de la pauvreté, de la maladie, du deuil d'êtres chers, ou autres, si nous pouvions voir réellement l'apprentissage vécu à travers toutes ces peines, nous ne ressentirions pas le manque, la souffrance, la colère, la révolte; nous pourrions accepter toute expérience pour ce qu'elle est réellement, un pas dans le chemin de l'évolution, un barreau de l'échelle
franchit.
Mais voilà, nous sommes simplement des hommes sur terre, nous voyons avec notre regard d'homme, ressentons avec notre coeur d'homme,
hommes inconscients des différentes dimensions, n'ayant pas la vision de la globalité de la vie, de sa vie, ne voyant que la vie terrestre où il chemine,
sans voir plus loin...
Quand l'homme commence à s'éveiller, à voir la globalité de sa vie avec son corps actuel, mais aussi son esprit, son âme en constant cheminement, quand il peut enfin voir avec la notion d'évolution, d'apprentissage, alors toute expérience peut être vécue dans la paix et l'harmonie du coeur, sachant qu'il grimpe la montagne toujours plus haut vers le sommet; bénissant ces mêmes expériences, car il a alors la compréhension de son cheminement, de chaque expérience plus ou moins difficile, qui le propulse vers ces hauteurs tant désirées. Il acquiert la vision des diverses dimensions, de la dimension terre qui n'est faite en réalité, que pour nous aider à évoluer; il sait qu'il doit accepter les tournants de sa route, les difficultés qu'il y rencontre, car il perçoit enfin que c'est son âme qui en a décidé ainsi, pour achever son évolution.
C'est un chemin difficile, et c'est avec l'évolution de notre spiritualité qu'on apprend à tendre vers cette acceptation de toutes expériences, car chacune d'elles nous rapproche du but tant convoité, celui de devenir un Etre, une Âme accomplie et débordante d'amour, tel l'Être Suprême.
Amicalement, dannye, 5


Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite