L'homme - Voici un petit truc qu'une amie m'avait envoyer. L'homme a d'abord ciré son char. Parce que c'est ce qu'il y a de plus important pour lui. Et il souhaitait

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

L'homme

Rédigé par Ludo
Posté le jeudi 29.08.02 à 10h10
Message n° 2853

Voici un petit truc qu'une amie m'avait envoyer.
L'homme a d'abord ciré son char. Parce que c'est ce qu'il y a de plus important pour lui. Et il souhaitait que son char ait l'air plus beau. Cela a fonctionné. Après la troisième couche de cire, sa Tercel avait l'air d'une Ferrari. L'homme a regardé son char. Émerveillé. Il était tellement fier de son char. Il en a presque pleuré.
>
> Puis l'homme a baissé les yeux. Et il a vu ses souliers. Qui juraient à côté de son beau char. Il a donc décidé de cirer ses souliers. Pour que ses souliers aient l'air plus beaux. Cela a fonctionné. Après les avoir frottés comme il le faut, ses vieux souliers avaient l'air de souliers neufs. L'homme a regardé ses souliers. Émerveillé. Il était fier de ses souliers. Comme il ne l'avait jamais été. Il leur a même donné un dernier petit coup de torchon. Comme une petite caresse.
>
> L'homme est rentré chez lui. Et il a trouvé que son plancher avait l'air bien fade en dessous de ses souliers vernis. Il a donc décidé decirer son plancher. Pour que son plancher ait l'air plus beau. Cela a si bien fonctionné, que tout ce qu'il y avait dans la maison a soudainement eu l'air ordinaire. L'homme agacé, s'est mis à tout cirer. Ses murs, ses plafonds, ses tables, ses chaises, ses comptoirs. Tout. Sa vieille maison avait l'air d'un palais. L'homme a regardé sa maison. Ému. Scrutant chaque recoin pour voir s'il n'avait rien oublié. Et c'est alors que sa femme est arrivée. L'homme a trouvé que sa femme avait l'air bien terne dans sa maison étincelante. L'homme a donc décidé de cirer sa femme. Pour que sa femme ait l'air plus belle. Et cela a fonctionné. Sa femme de 40 ans, cirée, tirée, liftée avait l'air d'avoir 20 ans. L'homme a regardé sa femme. Autrement. Il était fier de sa femme. Presque autant que de son char.
>
> Dès lors, l'homme n'a plus été capable de s'arrêter. Il s'est mis dans la tête de tout cirer. Tout ce qui existe sur la Terre. Dieu avait créé le monde. L'homme allait le cirer. Pour que le monde ait l'air plus beau. Il a ciré les légumes, les fruits, les arbres, les oiseaux, les animaux, les mers et les étoiles. Et cela a fonctionné. Le monde a eu l'air d'être plus beau. Comme dans un film de Walt Disney. L'homme a regardé le monde. Subjugué. Il a pris une grande respiration. Ça sentait la cire à plein nez. Et l'homme trouva que ça sentait bon.
>
> Finalement, l'homme a décidé de se cirer lui-même. Il a ciré son corps, son coeur, et son esprit. Pour avoir l'air plus fort, plus fin, plus intelligent. Et cela a fonctionné. Il s'est mis à avoir l'air bien dans sa peau. Il s'est mis à faire les gestes qu'il faut faire quand on veut avoir l'air bon. Il s'est mis à dire les choses qu'il faut dire quand on veut avoir l'air intelligent. Il était reluisant. Tellement, que pour se regarder, l'homme a dû mettre des lunettes fumées. Il brillait trop dans le miroir. L'homme était content. Il était fier de lui. Il se trouvait même plus beau que son auto.
>
> La cire miracle avait tout transformé. La vie ne pouvait pas avoir l'air plus belle. L'homme ciré, qui avait l'air d'avoir réussi, mangeait des aliments cirés qui avaient l'air bons, avec sa femme cirée qui avait l'air belle, et ses enfants cirés qui avaient l'air équilibrés, dans un monde ciré qui avait l'air parfait.
>
> Oui, le monde avait l'air parfait. On avait ciré les pauvres pour qu'ils aient l'air riches. On avait même ciré les bilans financiers des compagnies. Ainsi celles qui perdaient des milliards avaient l'air de nager dans les profits. Tout le monde avait l'air content. Tout le monde avait l'air de gagnant.
>
> Pourtant l'homme ne se sentait pas si bien que ça. Il ne le disait pas. Car il avait l'air si bien que personne ne l'aurait cru. Mais il ne filait pas. Et il se demandait pourquoi. Ça l'inquiétait. Il avait eu beau cirer son inquiétude, elle n'en devenait que plus grande. Il est allé voir son psy ciré, son astrologue ciré et son curé ciré. Aucun d'eux n'a trouvé la réponse. Ils lui ont tous dit: «Vous avez l'air d'avoir tout pour être heureux!».
>
> C'est alors que l'homme a pensé analyser la cire dont il avait enduit l'Univers. Cette cire qui rendait tout beau, de quoi était-elle faite ? Et il a découvert qu'elle était toxique. Qu'elle figeait les choses. Qu'elle rendait beau le dehors en détruisant le dedans. Que le monde était condamné à paraître, parce qu'il ne pouvait plus être. Qu'elle était composée d'orgueil, d'ambition et d'égoïsme. Et qu'elle rendait tout beau. En rendant tout faux.
>
> Soudain, les effets nocifs de la cire se manifestèrent. L'homme a d'abord vu sa femme le laisser. Car un amour ciré a l'air bien beau, mais il ne dure jamais longtemps. Puis il est tombé malade. Tous ses aliments étaient intoxiqués. Il aurait mieux fait de manger une vieille pomme toute poquée qu'une belle pomme toute cirée. Les animaux étaient infectés et l'eau n'était plus potable. Même l'air n'était plus respirable. Et dire qu'il avait fait tout ça pour avoir l'air.
>
> L'homme avait voulu prendre un raccourci pour atteindre le bonheur. Sans comprendre que le bonheur, c'est le chemin que l'on prend. Quand on arrive trop vite, il ne nous reste plus qu'à être malheureux. Depuis le début des temps, l'homme ne s'était occupé que de la pelure. Que de la première chose que l'on voit. Que du devant sans comprendre que ce qu'il y a de bon dans un fruit, c'est le dedans. Même chose pour lui.
>
> L'homme, au plus profond de son malheur, a enfin réalisé qu'il n'y en avait rien à cirer de ce monde basé sur l'apparence. De toutes ces teintures, de toutes ces perruques, de tout ce maquillage, de toute cette poudre, de tout cet étalage, de tous ces clin clins, de tous ces faux seins, ces faux cils, ces faux jetons, ces faux témoignages. L'homme a donc décidé de tout décaper. Il en a pour des milliers d'années


Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite