La parfaite imperfection - Namasté Lamour, Tu parles de l'imperfection de l'âme décelée au travers du comportement de l'individu. Cependant, si je suis ce raisonnement, je dois considérer qu'une voiture est dangereuse dès

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

La parfaite imperfection

Rédigé par Thazz1
Posté le vendredi 05.10.07 à 17h48
Message n° 33721

Namasté Lamour,
Tu parles de l'imperfection de l'âme décelée au travers du comportement de l'individu. Cependant, si je suis ce raisonnement, je dois considérer qu'une voiture est dangereuse dès lors que son conducteur ne respecte pas les règles de conduite?
Je ne comprend pas les choses de cette façon. Je pense qu'il faut différencier la chose et l'usage qu'on en fait. Je pense sincèrement que l'âme n'a aucune imperfection mais que dès lors que nous utilisons notre esprit analytique pour régler nos comportements alors nous ne dévoilons de nous même qu'une infime partie de notre Tout. Certes, l'imperfection peut résider dans le rapport entre ce que nous sommes vraiment et ce que nous croyons à propos de nous-même, alors dans ce cas je nommerai cela une partialité (état de conscience partielle de soi) et non une imperfection.
Nous entretenons des idées limitées sur la nature des choses ne serait ce que parce que nous sommes dedans et n'avons aucun recul qui pourrait les mettre en relation avec "autre chose" de similaire. Cela signifie que ce qui est imparfait l'est en comparaison de quelque chose de plus abouti mais de nature et de fonction identiques. Mais alors comment comparer ce qui est unique? Cette comparaison devient hasardeuse car chacun y apportera sa version personnelle. Pouvons-nous estimer un verbe plus imparfait qu'un autre?
Chacun d'entre nous est unique dans le temps et l'espace (!!!) ce qui lui confère une caractéristique propre et pourtant commune à tous: l'unicité. Nous sommes tous unique et nous partageons tous cela. Voilà qui est peu commun... bien qu'étant d'une banalité des plus répandues. (o:
Ce paradoxe pourtant dévoile ce que la perfection est, une combinaison unique. La perfection est dans la simultanéïté des choses qui permettent une relation à tous les niveaux. Cette simultanéïté est parfaite même si nous ne pouvons en appréhender l'intégralité et la vue d'ensemble. Cette perfection se déroule uniquement dans l'existence, dans l'instant présent. L'existence (ou réalité) procède ainsi, une chose est ou n'est pas.
L'imperfection serait donc le non aboutissement dans la réalité puisque la non-existence de la perfection. L'impefection est une autre approche du néant, ce qui est existe est parfait car unique.
Bien sur, si vous demandez à un aspirateur de vous faire un café, alors d'un point de vue de cafetière l'aspirateur est imparfait... Certes un être humain n'est pas un objet inanimé mais chacun a son identité et son rôle particulier à jouer dans l'ensemble de l'oeuvre du Présent. La comparaison n'a pas pour vocation de claser selon une ordre de valeur mais de permettre une définition différenciée de l'identité. Une différence n'est pas un ordre de valeur car la liaison qu'elle crée nécessite les deux pôles simultanément pour exister. Prétendre qu'un pôle est meilleur qu'un autre (la perfection induit cette notion de "meilleur") revient à oublier que l'autre pôle ets nécessaire pour établir cette comparaison, donc que la liaison permet à chaque de se définir individuellement mais en aucun cas de démontrer la supériorité d'un pôle sur l'autre. Pour illustrer davantage cela imaginez un essieu de viture. Vous avez deux pôles représentés par les deux roues, et entre eux une liaison qui les unit, représentée par la barre de transmission (essieu). Pouvez-vous me dire quelle roue est plus parfaite losrque le véhicule avance? Et lorsqu'il tourne dans une direction? Puis l'autre? Au final, c'est le lien qui apparaît comme parfait car il réunit les différences.

Pour moi l'imperfection n'existe que dans le mot mais ne consiste qu'à décrire notre propre limitation à comprendre l'utilité et la raison de l'existence du sujet que nous qualifions ainsi.
L'imperfection caractérise notre déni à voir la perfection du moment présent. Et lorsque quelque chose est parfait, tout ce qui le constitue l'est aussi. L'imperfection est donc parfaite.. Paradoxe? hehehe

L'éternité est nôtre.
Aomëtae


Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite