La victoire est en nous - Si vous n'arrivez pas à ouvrir votre coeur un minimum le temps de lire ce qui suit,je vous demande d'attendre que vous puissiez le faire avant de le lire.Car

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

La victoire est en nous

Rédigé par Azstar
Posté le dimanche 17.08.03 à 23h40
Message n° 10613

Si vous n'arrivez pas à ouvrir votre coeur un minimum le temps de lire ce qui suit,je vous demande d'attendre que vous puissiez le faire avant de le lire.Car seul le coeur pourra être juste envers ces lignes,en ressentir sa profondeur.Tout le reste(raison,logique,psychologie...etc) fera passer complètement à côté de la plaque.Mais surtout, seul le coeur vous permettra de surmonter votre peur,d'aller jusqu'où emmène ces lignes.
"Impossible n'est pas français".Ce texte est écrit en français...
Quand on me demande d'où je viens,j'ai tendance à répondre:mes parents sont vietnamiens,je suis né à Kinshasa et je ne parle couramment que le français.Et dans la foulée,je déborde la question en disant que j'ai passé toute mon enfance et adolescence sur" le paradis sur Terre pour enfants":Ouagadougou,capitale du Burkina-Faso.
En 1993,A 20 ans,j'avais grandi.Mon corps était adulte.Mes âme,esprit,raison s'étaient forgés autour de toutes mes rencontres:famille,amis,textes.Quand au caractère,je crois qu'il nous inné,du début à la fin.
A 20 ans, je voyais clairement ce que je voulais faire de ma vie,quel sens je voulais lui donner.vivre l'amour,aider autrui,survivre.
Il y a ce que l'on veut faire d'un côté,et de l'autre la volonté et la force de le faire.
L'étincelle du possible a commencé par le fait d'un état:l'état amoureux.
Qui aider?Ma famille?Mes amis?Mon quartier?Ma ville?Mon pays?Mon continent?
La réponse a été:tous les hommes et les femmes de la Terre.
Comment?
A la fin de ma 20ème année,disons lapidairement que dans un maelstrom,qu'il importe peu de connaitre,j'ai écrit un court manuscrit.Déjà en l'écrivant,aux palpitations de mon coeur,je savais que ce que j'écrivais était d'une part en total accord avec moi et de l'autre j'avais l'intime conviction que c'était profondément vrai.Depuis,toutes les fois que je le relis,le sentiment est le même.
Bref à 20 ans j'avais l'intime conviction de savoir comment aider tous les hommes et les femmes sur Terre,c'est à dire instaurer Justice et Paix Universelles sur Terre,ce qui aurait pour conséquence entre autres que plus aucun enfant ne meurt de faim ou d'une balle de guerre.(Maintenant à 31 ans,j'ai toujours cette intime conviction.Peu importe pourquoi je l'ai.)
Dans mon enthousiasme et optimisme naturels,j'étais débordant de joie:je me disais que médiatiser ce manuscrit allait être l'affaire de quelques mois maximum et qu'au plus tard,grand maximum pour l'an 2000,Justice et Paix Universelles sur Terre.allaient être effectives.(J'en étais aussi sur que j'étais sur que "les Bleus" allaient gagner la World Cup de Football en 1994...)Les premières personnes à qui j'envoyais le manuscrit était celles qui m'étaient les plus chères.Puis à tous les organismes susceptibles de médiatiser le plus possible le manuscrit(par courrier,internet en étant à ces balbutiements)
La réalité fut la suivante:tous mes proches virent dans le manuscrit le résultat d'un moment de folie,un symptôme de dépression nerveuse...etc.Quand à sa médiatisation,pas le moindre écho d'un début.Après l'euphorie,le désespoir...Je venais seulement de prendre l'exact mesure de l'extrême difficulté de faire comprendre le manuscrit.Et surtout venais de comprendre que cette incompréhension menaçait les liens avec les personnes qui m'étaient le plus cher.Le désespoir venait de cela.Et plus précisément que la personne dont j'étais amoureux ne voulait plus me voir.Un profond désespoir,un gouffre.Alors commença un combat:un combat entre moi et moi-même.L'abandon contre la persévérance,la mort contre la vie.Chacun des combattants donnant de terribles coups de poings à l'autre.Par de multiples comportements,j'appellais au secours d'une manière bien spécifique:par de l'auto-destruction.En même temps que ma faiblesse,mes souffrances,cet appel culmina quand je me perchais au 23ème étage de la fenêtre de l'appartement parisien où j'habitais alors.Résultat:un séjour d' 1 mois en hôpital psychiatrique.J'avais fait une dépression nerveuse.Mais ce que personne ne saisit,c'est que je l'avais fait après et non avant d'avoir écrit le manuscrit.De ce séjour en "HP",je retenais ceci:l'extrême douleur des solitaires coeurs,que l'on m'a "forcé" à dormir,c'est à dire à patienter,et que je sentais que j'allais devenir fou si j'y serais resté 1 ou 2 mois de plus...
Pendant 10 ans le combat s'est poursuivi.Quand j'étais fort,j'avais des périodes d'enthousiasmes où je mettais beaucoup de choses pour oeuvrer et survivre.Quand j'étais faible,je me "laissais flotter".Bref je faisais des "allers-retours".Il s'agissait donc d'un problème de force.Durant ces 10 ans,je peux dire que j'ai été faible dans l'ensemble avec des rares moments de force.Depuis 10 ans j'ai toujours su au fond de moi-même ce qu'il fallait que je fasse pour donner le meilleur de moi-même.Mais le problème est que je n'avais pas la force de la volonté tendue.Car il faut de la force pour aider tous les hommes et les femmes de la Terre.Il en faut pour faire face à l'incompréhension totale de ceux qui me sont les plus chers.Car passe encore que des anonymes vous traitent de "fou" au mieux,de "psychopate verbal" au pire.Mais quand une desdeux seules choses dont je suis véritablement fier d'avoit fait dans ma vie,au milieux d'innombrables hontes,quand dans mon rapport au monde,j'ai l'intime conviction d'avoir donné le meilleur,le plus vrai,le beau,le plus sincère de moi et que mes proches "in fine" pensent la même chose,c'est extrêmement dur à vivre.(Quand il y a incompréhension entre deux personnes,le problème se situe souvent entre les deux personnes.L'incompréhension se fait autour d'un manuscrit que j'ai écrit.Donc j'en suis essentiellement responsable.Mais pas totalement.Ici,je ne parlerais que de ma faute.L'erreur des autres,c'est à eux-même de la découvrir.).
Je n'avais donc pas assez de force.Par peur,je n'assumais plus complètement le manuscrit.Par peur d'être rejeté,je décidais de cacher aux nouvelles personnes avec qui je tissais des liens le manuscrit.Et j'oeuvrais de manière épisodique,et protégé derrière l'écran d'internet et d'un pseudonyme.
L'ennemi n°1,c'est la peur.Quand j'ai peur,je ne maîtrise pas mon impatience.Alors la tentation est forte d'abandonner.De céder à la souffrance,la douleur.Abandonner quoi?Le meilleur de moi-même.Pour laisser triompher le pire.Cet abandon du meilleur pour le triomphe du pire peut prendre des milliers de formes différentes.Chez moi,il prenait toujours la même forme.(peu importe laquelle)
Je n'ai relativement pas peur de la souffrance,alors à aucun moment je n'ai abandonné ma lucidité,je me suis auto-illusionné:je savais toujours quand je m'abandonnais.J'avais toujours une grande honte,mais cela ne m'empêchait pas de continuer.
A la fin de ces 10 ans,un réel désenchantement dans me vie se faisait.Mes forces diminuaient.
Alors survient la rencontre.La plus merveilleuse chance que chaque être humain puisse avoir:l'amour.
Pas l'état amoureux,l'amour.
Avant de le vivre,je me posais trois questions sur l'amour:Peut-il être "unilatéral"?N'aime-t-on au maximum qu'une fois dans la vie?Est-il "éternel"?
J'avais des croyances plus ou moins fortes sur ces questions avant de vivre l'amour.Elles se sont renforcées depuis.
Je crois que l'amour est un lien exclusif entre deux personnes.Qu'au mot amour pris en son sens le plus fort,chaque coeur répond ou "pas encore connu" ou murmure un seul "prénom".Et qu'il est "éternel" au sens que même si au pire une ou les deux personnes meurent,le parfum de leur amour "flotte" encore dans le monde.
J'ai donc rencontré l'amour de ma vie.Par peur,au début de notre relation,je lui ai caché le manuscrit.Ce fut une erreur,que je regrette chaque jour,chaque nuit.Quand on laisse la peur nous dominer,nous submerger,presque toujours,pour ne pas dire toujours,on fait de mauvaix choix qui le plus souvent précipite la chose redoutée.
L'amour est ce qui donne le plus de force.L'amour entre deux êtres qui exclut tous les autres au sens où seul ces deux êtres partagent ce lien,donne la force,la volonté tendue,de donner le meilleur de soi-même,de ne jamais s'abandonner.,d'aider les autres,de s'ouvrir au monde.
Mais surtout si l'amour est vécu.L'amour est.Il peut, entre ne pas exister du tout et exister totalement,avoir tous les degrés d'existences.
Plus l'amour grandissait dans ma vie,plus j'avais de force,moins j'avais peur.Alors arriva un seuil,où parce je voulais me dévoiler complètement,que j'avais dépassé ma peur,je lui ai parlé du manuscrit,du projet.Mais le seuil n'était pas assez haut,la peur pas suffisamment vaincue:je lui ai caché la 2ème partie du manuscrit,la plus incompréhensible,la plus effrayante.Et au lieu de parler franchement,de faire face,je me suis leurré en lui disant:"quoi que tu en penses,cela n'aura aucune influence sur notre amour".Que cela reste incompréhensible,oui mais il est nécessaire que cela soit accepté.
Selon les moments,elle m'a répondu:"ce sont des conneries" ou"c'est impossible,c'est inhumain".
(Je crois au contraire que c'est le plus proprement humain,et que c'est que le monde ne soit pas comme le décrit le manuscrit qui soit impossible à vivre.Et les évènements passés et présents me donnent raison par "la négative".J'espère qu'un jour les évènements futurs le feront par "la positive".Et pour cela il n'y a qu'un moyen:essayer...)
Que la personne que j'aime,dont en plein silence de la nuit,sous les étoiles,je n'entends que son prénom quand j'écoute mon coeur,ait cette réaction,cela fait profondément très mal.Que cela soit "normal",en l'occurence qu'elle ait réagi comme tout le monde me console en rien.
Mais je n'avais que très peu espéré que dans l'état actuel du projet décrit dans le manuscrit,elle le comprenne.
Ce qui m'important,ce qui était décisif,c'est qu'elle l'accepte ou pas.
L'a-t-elle fait complètement?Elle seule le sait.
Quoi qu'il en soit,moi je ne lui avais pas tout dévoilé.Par peur.Alors advint peu à peu la catastrophe.Dévoré par cette peur d'être abandonné,toute la faiblesse me consuma.Je commis les pires crimes contre notre amour.J'ai tant brisé son coeur.Par peur entrainant la non-maitrise de soi,l'impatience.
Prenant alors conscience de ce qui se passait,que l'existence de notre amour était menacé,je lui ai alors demandé de lire ensemble la partie la plus "incompréhensible" du manuscrit.Je suis intimement convaincu que si on l'avait plus tôt,toutes mes fautes,mes erreurs,je n'aurais pas eu les faiblesses de les faire.Sa réponse fut "non,cela ne m'intéresse pas".
Dès lors la peur,la faiblesse,la panique me submergaient.Avec pour évidente conséquence de la faire fuir.Et l'infernal engrenage s'activa.Jusqu'à sa conclusion logique:la "mort" de notre amour.
Ce qui me sauve est la force de l'empreinte.Mais en même temps,le fait de ne plus le vivre me déchire de souffrances.
Au moment,où j'ai vécu le plus intensément l'amour,j'ai donné le meilleur de moi-même.Mais j'avais occulté un,peut-être le seul obstacle en ce qui me concernait:que le manuscrit à défaut d'être compris soit accepté.Et ce totalement,intégralement.
Essentiellement par ma faute,j'ai "tué" l'amour de ma vie.
Je crois et espère de tout mon coeur qu'il peut-être "ressuscité" par ,la non définitive condamnation à "mort",la par-don de "la 2ème chance",le courage face à la peur,peut-être dans un premier temps par la confiance "aveugle et absolue".
Que là où il y a amour,même dans la plus lointaine rupture,la plus grande tentative d'oubli,à un moment où un autre,dans le silence et au minuit du coeur,il restera toujours au moins une miette d'amour qui demandera à redevenir rose.
A ce moment,soit par peur,on l'écrase d'abandons,soit on a le courage de suivre son coeur.
Pourquoi ce texte?
Pour témoigner.
Que seul l'amour rend heureux.Qu'il faille surmonter toutes les peurs pour le faire exister le plus possible.
Que l'amour est la plus grande force pour aider autrui en général et en particulier pour aider tous les hommes et les femmes de la Terre.
Que plus les parents s'aiment,plus leurs enfants auront de joie de vivre.
Pour demander pardon à tous ce qui furent ou qui sont encore mes proches.
Et surtout pour remercier.
Tous les textes que j'ai rencontrés.
En autres:Eluard,Nietzsche,Platon,Char,Dostoievski,Saint-Exupéry,Rimbaud,Rilke,Maulpoix,Junger,Heidegger,la bible.
.
A mes parents,qui m'ont appris le don de soi.
A toi,qui m'a appris à aimer,qui m'a aimé.
Et peut-être avant tout pour dire à tous et en premier à toi,que tout est encore possible...
Dat
........................................................
PS:Pour ceux qui ne le connaitraient pas voici le mel "marketing" du manuscrit:
Bon-jour,
Comme SEUL le Manuscrit parle de la
Communauté Universelle qui SEULE pourra
Un Jour, Une Nuit instaurer
Justice et Paix Universelles sur Terre...
lien http://perso.wanadoo.fr/azstar
Et je te demande donc de RELAYER ce MEL au plus de monde possible.
Comme cette association a pour but
d'instaurer Justice et Paix en France
et l'exemplarité de la France en vue de l'instauration
de Justice et Paix Universelles sur Terre...
lien http://perso.wanadoo.fr/azstar/P...ancais.htm
Si tu ne le fais pas...tant pis... pour tous les hommes,femmes et enfants
qui ne pourront être sauvés d'une mort non-naturelle
QUE par la Communauté Universelle...
Si tu le fais...tu auras consacré au moins UNE seconde de ta vie à l' Oeuvre...
Merci
PS1:Si tu souhaites DIA-LOGUER sur le Manuscrit,Rendez-Vous au forum du Manuscrit.Evidemment,cela pré-suppose que tu aies un minimum d'intérêt pour:COMMENT instaurer Justice et Paix Universelles sur Terre,c'est à dire COMMENT faire pour que PLUS AUCUNE personne ne meurt de faim ou d'une balle de guerre entre autres...
PS2:L'Essentiel du Manuscrit:
"Tous les hommes et les femmes de la Terre entière appartiennent à une seule et même famille :
la famille des êtres.
Tous les biens naturels de toute la Terre appartiennent de manière égale à chaque être. "


Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite