Mes angoisses sont devenues insupportables - Bonjour, J'ai hésité pendant longtemps avant de vous poster ce courriel . Je sais que nous tous souffrons, avons nos difficultés et nos questions existentielles,

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Mes angoisses sont devenues insupportables

Rédigé par Vihrena
Posté le vendredi 26.08.05 à 05h57
Message n° 26436

Bonjour,


J'ai hésité pendant longtemps avant de vous poster ce courriel .
Je sais que nous tous souffrons, avons nos difficultés et nos questions existentielles, sinon nous ne serions pas dignes d'être des humains, enfin c'est ce que je pense et le fait d'être humain donne tout son sens à l'accomplissement d'une vie qui sera notre mort .

En bref, parce que je ne peux pas vous écrire ma vie, tout de meˆme je souffre d'angoisses depuis bébé . J'ai retrouvé dans les notes de maman, après son décès, (j'ignorais qu'elle notait tout sur mes bobos)
" un rien la réveille "

Puis j'ai eu un frère et puis une soeur . Lorsque ma soeur est née, j'ai du être placée pendant une année dans un sanatorium pour que je survive ( sans doute maman était débordée et moi abandonnée)
A l'époque, car j'ai 56 ans et cela se passait lorsque j'avais 4 ans,
l'on ne disait pas aux enfants pourquoi on les placait et nos parents n'avaient que de rares permissions pour venir nous voir .
Je pense une fois par trimestre .

Lorsque je suis rentrée du sanatorium, j'étais de mauvaise santé nerveuse . Je ne dormais pas , je faisais des cauchemars, maman, je crois est allée voir tous les homéopathes, sans succès .
Une fois adolescente, j'ai eu une rémission pendant quelques années
de mes insomnies .

Adulte, cela a recommencé . J'ai reçu très jeune femme des médicaments pour m'aider à dormir .

Jusqu'au jour ou j'ai choisi la psychanalyse, je comprenais de manière intellectuelle de quel mal je souffrais, " angoisse-séparation-perte"
cela a duré 10 ans, mais sans succès .

J'ai abandonné pendant quelques années et puis j'ai décidé d'aller chez une psychiatre qui m'avait été recommandée . Elle m'a donné des médicaments, des anti-dépresseurs, des calmants et une facture salée à la fin du mois .

Un jour, pour en avoir le coeur net, j'ai passé un labo sommeil,
l'on a décelé que je souffrais de dysomnie sévère et en plus d'une insuffisance des membres .

Je suis aujourd'hui à un carrefour de ma vie . L'angoisse ne s'arrangeant pas, en rentrant du travail, je me suis mise à boire du vin rouge pour " me désangoisser " .

Je sais que c'est une décision que je devrai prendre seule , mais je pense que la psychiatrie et tous ses dérivés ne peuvent rien pour moi .

C'est pour cela que je pense à la kinésiologie . J'ai un premier rendez-vous le 14 septembre prochain .
Mon métier est dur . Institutrice maternelle et peu gratifiant financièrement .

Je vous remercie de votre lecture

Vihrena


Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite