Mon don d'empathie - Il m'a fallu 32 ans pour enfin comprendre ce phénomène, ses flashs, ses phrases que j'entendais sans comprendre pourquoi et d'où elles me venaient. J'en avais peur, j'en

 
tl4
Retour au forum

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Mon don d'empathie

Rédigé par Shyraz
Posté le samedi 04.12.04 à 20h29
Message n° 21444

Il m'a fallu 32 ans pour enfin comprendre ce phénomène, ses flashs, ses phrases que j'entendais sans comprendre pourquoi et d'où elles me venaient. J'en avais peur, j'en tremblais, je me traîtais de folle et je les ai refoulé pendant des années. Jusqu'au jour où la pièce est tombé, j ai le don d empathie. Cela peut paraître simple pour certain, bizarre pour d autre mais moi j'ai enfin une réponse à toutes mes questions.

Depuis toujours, j entendais des phrases à répétition, où des images qui m obsedaient sans comprendre d'où elles me venaient. Par exemple, ce jour où dans un magasin, je faisais la file devant la caisse et j'entendais sans cesse cette phrase sans ma tête: "je vous en prie mademoiselle, passer avant moi". Cette phrase résonnait en moi, je me traitais de folle, de parano ....jusqu'au moment où l homme qui me précédait s 'est retourné vers moi pour me dire "je vous en pries mademoiselle, passer avant moi", mes jambes tremblaient, je ne comprenais pas, comment puis-je avoir entendue cette phrase avant qu'il ne me la dise?????????????
Où cette autre fois où pendant un de mes cours de psycho, nous devions par des jeux de rôle, mimer la folie de l'autre. Nous étions ressembler par deux. Cette exercice me faisait très peur, je m'en souviens, j'avais horreur d'être mis en avant, d avoir les regards posés sur moi mais j'ai pris cet exercice comme un défi et je me concentrais face à ma partenaire pour tenter d'imaginer comme elle pouvait être dans la folie.
Malgrès ma concentration, des images me venaient sans cesse, je me suis encore traité de folle (hihihihi) et j'ai tenté de me concentrer sans succès, ces images étaient plus forte que tout. Nous avions décider ma partenaire et moi de laisser les autres passer avant nous. Un après l autre les étudiants ont mimé la folie de leur partenaire, ensuite le partenair observateur commentait et donnait son avis. Il y avait à chaque fois des points sur lesquels ils n étaient pas d accord, des aspects qu'ils ne jugaient pas envisageable dans leur vision de leur folie.

Le moment tant redouté etait arrivé, et je devais me mettre au milieu de la scene et mimer la folie de ma partenaire, j avais décider de jouer à fond, en tentant d'imaginer être seule dans cette grande piece. Alors j ai joué ces images qui me trottaient dans la tête, par dépis et non par confiction. A la fin de ma représentation, j'ouvris les yeux et regarda ma partenaire, elle était blanche et stoïque. Notre prof s'approcha d'elle pour lui demander son avis sur ma representation. En me regardant, elle me dit: "c est exactement ca!", et repris ;" c est exactement comme cela que j étais quand j ai été placé en maison d internement, suite à la mort de ma mère." Elle y avait fait un séjour de quelques mois, personne n était au courant, elle n avait jamais abordé ce sujet au cours. Mais comment avais-je fais, le fruit du hazard, je savais que non, mais a part cela je ne savais rien d autre, je ne comprenais pas. Ses petits phénomènes m'ont suivis tout au long de ma vie, mais ses dernières années, je n'en ressentais plus ou plutot, je sais aujourd hui qu'elles ont continué à etre présente mais que j'en avait juste plus de confirmation de leur véricité. Il y a qq mois, j ai fréquenté un homme qui sa présence me perturbait, je ne comprenais pas, mais j ai commencé a avoir des angoisses, je n arrivais pas à ressentir, à le ressentir. C est la première fois que j étais confronté a un telle chose, cet homme me parlais sans arrêt de son mur de protection!!!! J avais jusqu'à lors toujours pu tres vite cerner les gens, mais j'ai compris à ce moment que plusieurs sens m aidaient a cela, en plus de la vue, l ouil, il avait cet autre sens...indéfinisable qui m avait aidé jusqu'à lors à comprendre les gens. Il y a 2 mois, en attendant une copine, je regardais "la caisse en carton" qu'une dame transportait au loin, je me rappelle m'être dis instinctivement, "oh, c'est sa maison", mais en regardant la dame ensuite, je me suis encore insulté car elle semblait "de dos" très classe avec son long manteau. Ma copine qui arrivait vers moi, est passé tout près et en s'approchant de moi, elle me fis la remarque sur l'odeur horrible d urine de cette dame. Cette dame qui de loin me semblait bien sous tout rapport, n était en fin de compte qu'une sans abris, qui se baladait avec sa caisse... avec sa maison. Et revoila une confirmation...le soir venu davant la télé, je ne cessais de pensais a cela et miraculeusement, un film que je ragardais, traitait de spiritualité, et de médium et ils ont abordé le don d empathie. Empathie, c est de ca que je "souffrais" depuis des années, hihihihihi. Aujourd hui, je suis soulagée, je sais ce que c'est. Ce ne sont pas des esprits où je ne sais quoi d'autre, juste une capacité à la télépathie. J ai un don d empathie, et maintenant que je sais ce que c'est,j en suis soulagé et même très fière.


Les réponses à ce message

 Eh bien ! par Cdn le 05.12.04 à 12h40

Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite