On se regarde bien trop souvent le nombril - Il y a ici à Québec depuis un peu plus d'une semaine la triste histoire d'une jeune famille dans la trentaine qui se verra séparée de leur maman dans

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

On se regarde bien trop souvent le nombril

Rédigé par Dax
Posté le mardi 20.08.02 à 13h24
Message n° 2444

Il y a ici à Québec depuis un peu plus d'une semaine la triste histoire d'une jeune famille dans la trentaine qui se verra séparée de leur maman dans la prochaine année. L'homme appela dans une station de radio la semaine dernière pour raconté son histoire et obtenir de l'aide. Il raconta que sa copine, enceinte de son troisième enfant, venait d'apprendre qu'elle souffrait d'un cancer généralisé et qu'une seule année ne lui restait à vivre. L'homme pour offrir à son amoureuse la plus belle année de sa vie la proposa en mariage, car elle désirait grandement se marier. Il demanda à la radio si des gens pouvait l'aider à couvrir de frais. Du Château Frontenac au plus grand salon de coiffure, il y eut bcp d'offre.
Ce qui m'a frappé dans tout cela est l'acceptation avec laquelle cette famille appréhendait la mort. Dois-je vous rappeler que cette femme est maman de 2 enfants en bas âge et qu'elle porte un 3ème qui est en danger de ne pas naître.
Tout cela me faisait réfléchir ce matin. À ces familles qui souffrent d'une réalité difficile, comment comparer nos petits tracas et nos plaintes inutiles. Où situer les cris de désespoir de ceux qui pleurent de ne pouvoir communiquer par écrire automatique, où placer les cris de ceux qui se sentent perdu sur un chemin spirituel, où placer ces baisses de moral et ces petites rancunes envers lui et elle ALORS que cette famille debout devant la mort l'accepte et voit en ces derniers mois une joie de vivre!
À cette question je me répondrai ainsi: trop de fois on ne regarde que le miroir de soi-même sans regardé la réflexion que notre image fait autour de soi. Oui notre être est important et nous devons y porter une attention mais là où je crois que nous commettons une erreur est dans la perspective. Voir son être en soi-même est égoïste cela ferme les portes de son être et laisse place aux plaintes illusoires d'une centralisation sur soi-même (pourquoi ne puis-je, injustice car je, suis-je sans cesse etc!) Il faut alors comprendre que le regard du soi doit être pris non pas pour nous mais pour l'environnement. Pour son entourage.
À ceux qui ne comprennent pas mon idée voici une explication simple:
-Tous nous avons un miroir. Certain se regardent dedans et y sont si près qu'il ne voit qu'eux. D'autre se regardent dedans mais laissent place aussi à tout ce qui les entour à une certaine limite en prenant un certain recul de ce miroir. Le reste étant acceptation et foi en l'existence. Tous les deux ont le droit de se regardez, ce n'est pas égoïste. L'égoïsme est de se regardé seulement soi-même SANS voir les autres.Cette vision égoïste dans notre miroir nous conduit à faire bien des bêtises. À la seconde où l’on prend conscience, où l’on recul pour voir la réflexion de notre périphérie dans ce miroir, alors nous constatons que nos plaintes sont vaines et bien inutiles.
La beauté d’une telle acceptation, je reviens à ce couple, est qu’il ouvre les yeux ce ne serait qu’un instant à des gens qui ne voit rien de spécial en la vie. J’ai déjà entendu nombreuses personne réfléchir sur cette histoire et se dire qu’il devait absolument y avoir une raison pour ce malheurs et que peut être, la mort ne s’arrêtait pas là et que la vie reprenait. Car sinon, où était la justice. D’une personne que je connaissais comme athée, j’ai entendu ces mots. Là est la beauté et l’apprentissage que nous pouvons faire. Maldoror demandait qu’elles étaient les raisons de nos croyances et le pourquoi des souffrance. En voilà une raison. L’ouverture, l’éclaircissement de la vue pour certains. Que cela ne soit qu’un instant.
Je lève mon chapeau à cette femme, à cet homme et à tout ceux qui accepte la mort et les grandes difficultés de la vie en gardant la seule chose qui fait vivre, l’espoir. Bravo ! Et pour ceux qui trop souvent se plaignent, nous sommes nombreux, un petit moment de réflexion sur ces cas aidera grandement ! Prenez du recul, si ce n’est que pour voir votre nombril de moins près.


Les réponses à ce message

 Bravo !!! par Rox le 20.08.02 à 13h59
 Magnifique par Muriel le 21.08.02 à 06h05
 J'ai reculé d'un pas... par Yhum le 21.08.02 à 10h15

Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite