Philosophie et spititualité, quelle différence ? - Je me pose cette question récurrente depuis que je suis entré en spiritualité malgré moi et avec une violence particulière... je veux dire par là que la prise de

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Philosophie et spititualité, quelle différence ?

Rédigé par Zuanghzi
Posté le dimanche 29.01.06 à 18h14
Message n° 29095

Je me pose cette question récurrente depuis que je suis entré en spiritualité malgré moi et avec une violence particulière... je veux dire par là que la prise de conscience a été rapide et fulgurante au point que l'adaptation est très difficile ! cela a commencé par un texte "les enfants de Dharma" que je n'aurais pas pu écrire si je n'avais pas été connecté ou "canalisé ?"

De formation artistique à l'esprit profondémment philosophique, je ne cesse de me battre pour la liberté de conscience... j'ai réussi à m'affranchir de nombreuses croyances et lorsque je navigue sur les sites de spiritualité (sachant qu'il y a de toute manière une raison aux choses "la loi de cause a effet"), je m'interroge et me dis: quelle différence à méditer sur ce qui est admis tel que la matière sociale, d'avec ce qui pour beaucoup est encore intangible ? qu'est ce qui différencie un poète, d'un mystique, d'un philosophe ? tous s'inspirent de leurs profondes convictions et intuitions...

alors n'est que l'art de vivre les expérience et la manière de les interpréter qui est différente !!! (il existe un mouvement qui selon les pays ce fait appeler hérétique ou sceptique !!! ) personnellement je préfère le terme de sceptique !!! angel?

ma foi a été largement été mise a l'épreuve et je peux affirmer que je l'ai (mais ayant été possédé par des entités modifiant considérablement mes identités, je ne peux qu'être réservé quant à la réalité de ce que je pense, de mes émotions etc...

Je suis donc dans une quête tangible de spiritualité, (terme que je n'arrive pas encore a définir) est-ce juste cet état d'être et furtivement si fragile qui dans certains moment nous place dans une connection parfaitement harmonieuse avec tout ce qui existe ?

tout cela s'explique !!! (je pratique le doute spirituel, il est ma sauvegarde et mon desespoir...tant que je n'aurais pas stabilisé suffisamment ma vie pour m'y installer comme dans un cocon douillet...)

J'aime à dire que la spiritualité est avant tout une affaire de conscience et je me méfie plus que tout des interprétations qui créent des croyances (passée, présente et à venir... ) des mythologies qui finissent par nous faire perdre l'essence des choses !!!


Je tient a renaître, mais non dans l'erreur...

quelle est donc votre définition de la spiritualité ?


Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite