Pour doudou jann et ceux qui me trouve obscure ! - Bonjour, En effet mon message était mal formulé ! il et vrai qu'il les question sont relativement « hermétiques », car je ne souhaité pas donné trop

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Pour doudou jann et ceux qui me trouve obscure !

Rédigé par Soubise
Posté le lundi 06.10.03 à 20h06
Message n° 11861


Bonjour,
En effet mon message était mal formulé ! il et vrai qu'il les question sont relativement « hermétiques », car je ne souhaité pas donné trop d'information sur les questions que je me suis posés (qui ne sont d'ailleurs plus d'actualité).
En effet tu as vu juste, il n'y avait pas d'amour n'y de don de sois. C'était juste quelque chose que je savais faire, et bien entendu je n'avait pas de retour d'ordre spirituelle.
Cependant les esprits qui intervenaient dans les séances, étaient de forte puissances puisqu'il y venaient pour ce divertir t'elle que nous le faisions nous même. Ils leurs fallais donc une surprenante capacité a délivré l'énergie sans trop d'effort ...
De plus je rappel que le paroxysme et intervenu en 1991 au 41 bataillon d'infanterie de marine, 11e compagnie de combat, opérationnel pour la guerre du golf.
Vous comprendrez facilement de quel tendance était les esprits en question. Depuis je ne suis plus militaire.
Puisque vous dites que je n'en dis pas assez je vais donc développé qui je suis.
Enfant j'était très pieux, mais d'un famille ou la religion n'avait pas sa place. J'ai donc cultivé cela comme un jardin secret, et je visualisé le chemin vers dieu comme les pas de la vie, je me disais « - tiens, avec telle action je me suis avancé de 2 pas, ou bien aujourd'hui j'ai reculé de quatre » j'avais vers 10/11 ans.
Puis vers 12 ans j'ai « su » que je devait faire le catéchisme cela c'est imposé à moi et je ne pouvais faire autrement, j'ai dis à mes parents je vais faire le caté ! (surprise générale). Puis j'ai continué le chemin classique première communion, communion solennel.
Il y avait dans ma commune une représentation en pierre de la grotte de Lourdes, ou je priais souvent et ou j'ai eu la chance d'être exaucé pour quelques broutilles néanmoins assez stupéfiante notamment avec trois de mes camarades, que j'avais invité à prier pour réalisé leurs rêves, et tous trois furent exaucés alors que nous avions donné des détails précis de ce que nous voulions, nos familles n'avaient pas l'argent pour nous les offrir, si non cela n'aurait pas été un rêve ( des choses bassement matériel).
Dans cette même grotte il y avait un représentation de St Bernadette (grandeur nature), priant à genoux. Un jour une sottise de petit garçon je décide de l'embrassé sur la bouche devant un camarade, et là, surprise quant je posa mes lèvres en fermant les yeux ce n'était pas des lèvres de pierre... j'eu un baiser ! Je n'en revenais pas et je n'en revient toujours pas d'ailleurs ! bref, jusqu'à 14 ans je voulu fortement devenir prêtre, mais un grand sentiment intérieur me disais que cela n'était pas mon destin.
Parallèlement, à tous ce que vous avez lu plus haut, et dans la même période je vivais des nuits de cauchemars ou j'était attaquer par des milliers de serpents, la maison était peuplée d'entités hostiles, qui m'observais le soir, et tournoyer au dessus du lit. Dans cette même maison le jour il y avait régulièrement des bruits de verre brisée, je me sentais suivis, tous était bien troublant car les même entité pouvait être oppressante quotidiennement et puis devenir protectrice en cas de danger ( un jour un garçon m'attendait en bas de chez moi pour me cassé la tête, il avait essayé de forcé un volet de la maison, je m'était réfugier dans ma chambre à l'étage avec mon chien. Quant j'ai entendu quelqu'un monté, mon chien aussi à entendu il est allé aboyé vers l'escalier, c'était des pas normaux, sauf que j'entendais des froissement de draperie en plus. Puis plus rien le silence, je vais vers la fenêtre et le garçon était partit sans que je l'entende, il était en mobylette).
Puis arriva le spiritisme et l'attrait pour la magie noir, de 14 a 16 ans je pratiqué des rituelles inventé par moi vers 16 ans j'avais compris que le rituelle n'était pas nécessaire et que la pensé suffisait. (Le jours exacte de mes 15 ans je trouve fortuitement un crâne humain, que j'utilisa pour les séances ). Puis de 16 à 18 ans je revient sur une vie normal. J'entre chez les compagnons du devoir et devient charpentier, un peut délinquant sur les bords mais pas bien méchant, je redevient très pieux et tous vas mieux !
Seulement arrive la guerre du golfe, j'était alors charpentier aux Antilles, J'ai 18 ans tout juste et suis incorporé en tant que déserteur, au 33é régiment d'infanterie de marine. J'avais une très bonne condition physique de part mon métiers. On m'incorpore dans une section de combat opérationnel et je suis un entraînement de deux moi aux côté du 1 REI en Guyane française. La guerre et gagné plus vite que prévu, et on décrète que les appelés ne seront pas mobilisé. Je suis donc envoyé au 41e Bima Guadeloupe. Seulement j'avait demandé au cours d'une séance de spiritisme vers mes 16 ans quant je mourrais, l'esprit qui se faisait appelé Satan me répondis en 1991 pendant un débarquement, j'avait donc demandé qui me tueras ? il me répondis -moi.
Vous comprendrez donc quand 1991 entraîner au débarquement prêt au combat, je reprends du service en tant que spirite pour avoir des réponses ! et je dialogue accompagné de mes camarades avec un esprit qui se fait appeler Satan. Et cela pendant plusieurs moi avant que ne commence à se produire des événements inexplicable (sur le quel je ne m'étendrai pas)
Le service fini ma vie de charpentier continu et j'oubli tous ça, je ne pratique plus le spiritisme. j'entre comme charpentier dans les monuments historique je vis ma foi en dieux en réparant les églises. (tout en pensant que l'église et toutes les religions du monde ne mènent pas vers dieux, que seul les prières sincère nous rapproche, un sourire et aussi une prière)
Mais il y à trois ans je tombe du toit, de 11 mètres plus précisément, je me pulvérise les os de la cheville droite, et m'ouvre le thorax du coté droit jusqu'au côtes. Mais miraculeusement je suis vivant, par la suite je suis sur le point de mourir par trois fois septicémie, dépressions respiratoire, et overdose de morphine. J'ai appris à dépasser la souffrance, car je souffre toujours mais cela me motive
Je revient vers les esprits par quelque chose de plus soft comme l'écriture automatique. J'ai eu deux petites jumelle, et je marche en boitant mais je marche.
Bien sur je ne serais plus charpentier, et je suis dans une période ou je me cherche car je viens d'être consolidé après 3 ans AT. Donc si quelqu'un avait un message pour moi qui m'explique qui je suis, bon ou mauvais, et pourquoi une vie si remplie à 31 ans. Car j'aurais pu mourir j'avais déjà bien vécu après tous ça ! pas la peine de me dire que c'est pour racheté mes pêchers car je suis convaincu, sur, et certains. Que l'on ne me reproche rien, et que je suis aimé la haut pour je ne sais quel raison.
Merci de m'avoir lu, et de passé mes fautes car je suis aussi dyslexique.


Les réponses à ce message

 Passé, présent & avenir par Jann le 07.10.03 à 10h50

Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite