Pourquoi "parce qu'il a cru" - Apparemment la raison de la publication de ce poème n'a pas été comprise. Evidemment je ne crois pas que Dieu est là haut, dans les nuages, assis à son

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Pourquoi "parce qu'il a cru"

Rédigé par Micheline
Posté le lundi 16.05.05 à 10h54
Message n° 24707

Apparemment la raison de la publication de ce poème n'a pas été comprise. Evidemment je ne crois pas que Dieu est là haut, dans les nuages, assis à son bureau, entrain de distribuer punitions ou récompense selon que la supplication est bien ou mal faite. Dieu est Amour. Il nous a créés à son image, donc Amour. Nous sommes dans un "rêve", créé par nous-même. Les événement de ce rêve sont régis par une loi de cause à effet.
Si j'ai publié ce poème qui n'est pas de moi, le nom de l'auteur est en fin de texte, c'est que j'ai trouvé qu'il illustrait bien ce qui nous arrive dans cette vie.
"Être à genoux" est une image qui représente ce qui nous arrive parfois lorsque nous voyons arriver une épreuve qui nous effraie. Nous sommes alors sans force et nous tombons moralement à genoux, terrorisés ou désespérés. Lorsque cela arrive ce qui est important c'est de se tourner vers Dieu. Dans le poème, ce fermier, ne regarde pas la tempête, il lève les yeux vers le ciel et prie, certain que Dieu peut tout, que Dieu peut arrêter la tempête. A ce moment le fermier ne regarde pas la tempête mais l'apaisement. C'est ce qui nous incombe de faire lorsque nous avons un problème à affronter, aussi grave puisse-t-il être. Nous tourner vers Dieu en nous avec conviction et avoir l'"oeil unique", regarder la solution, uniquement la solution, l'apaisement; N'oublions pas que nous avons le pouvoir créateur en nous, donc notre création sera à l'image de notre état d'être. Non pas à l'image de ce que nous voulons, car lorsque l'on est dans le désir, l'on est forcément dans le manque. Si nous nous connectons consciemment vers noter Centre, Dieu en nous, sans peur, sans doute et sans chagrin, alors nous laissons notre pouvoir créateur travailler en harmonie avec la création Divine et là la solution parfaite s'accomplie. La solution parfaite ne sera peut-être pas celle que nous avons imaginée avec notre mental limité, car notre vue est courte et nous n'avons pas toutes les données, mais ce sera dans l'Absolu la perfection.
Lorsque l'apaisement est obtenu, il faut savoir remercier, ne pas s'enfler d'orgueil pour la résussite, car l'homme sans Dieu n'est rien. L'humain devrait remercier à chaque instant de sa vie. Rien ne lui est dù, Dieu nous donne tout par Amour. Nous avons tout et nous ne le savons pas, nous rêvons la séparation. Il nous appartient de nous réveiller de ce rêve, de nous éveiller à qui nous sommes dans la Réalité.


Les réponses à ce message

 Ubris par Capella le 16.05.05 à 11h51

Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite