Regression - utile ou non ? - « Le rappel de ses vies antérieures est indispensable à un moment de la vie du chercheur spirituel, même si ce rappel est flou . Il est très difficile

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum     Retour au message père     Retour au message père

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Regression - utile ou non ?

Rédigé par Dmr
Posté le jeudi 03.04.03 à 20h57
Message n° 6211

« Le rappel de ses vies antérieures est indispensable à un moment de la vie du chercheur spirituel, même si ce rappel est flou .
Il est très difficile à obtenir sans guide .
Il faut créer un état de décontraction très profonde, par entraînement à la relaxation .
Il est possible de créer un état d'hypnose pour obtenir cette régression plus facilement, mais cela n'a pas beaucoup d'intérêt, car vous risquez de reperdre vos souvenirs de régression conscient une fois réveillé .
Donc seule la régression consciente est utile .
Il faut comprendre que nous ne nous souvenons pas de nos vies antérieures par protection de la partie spirituelle de notre esprit .
Tant de souvenirs de nos morts et de nos souffrances antérieures seraient trop difficiles à supporter et risqueraient de nous empêcher de vivre .
La recherche des vies antérieures peut être douloureuse, voire effrayante .
Pour cette raison il ne faut pas s'y livrer seul, mais accompagné d'une personne entraînée qui peut vous aider à ne pas vous laisser happer par des souvenirs trop durs .
Egalement il y a une sorte de "porte" à trouver lors de la relaxation, qui donne accès à ces vies antérieures.
Par ailleurs les souvenirs des vies antérieures sont intégrés à l'inconscient. Donc il faut la présence d'une personne qui vous aide à démêler ce qui est souvenirs de vies antérieures, de ce qui est fantasmes et rêve éveillé .
Deux types de souvenirs peuvent être retrouvés, avec du temps, et selon vos capacités. Ceux bien sur de vos incarnations antérieures, mais aussi ceux de vos ancêtres génétiques, ce qui est moins connu. Par erreur certains croient souvent qu'il s'agit d'une réincarnation intra familiale.
Il peut y avoir une ressemblance physique entre la personne et sa réincarnation, cela est souvent lié à des souvenirs plus facilement accessibles. »
[Agrippa Henri Cornelius] - Source internet
Régression d'une amie
Après la relaxation une amie décrit ceci :
Elle se voit jouer dans la campagne avec une petite fille qui lui ressemble, elle ramasse avec elle des plantes et des fleurs. Elle à 28 ans et il fait plein soleil.
Elle voit également la place d'un village à l'époque du moyen âge, nous ne lui demandons pas l'endroit parce qu'elle commence à se voir prisonnière et questionnée par des hommes en longues robes sombres, probablement des prêtres. Elle est accusée de côtoyer le diable et de faire de la sorcellerie.
Les étapes continuent avec de la torture ou nous sommes obligé chaque fois de l'apaiser parce qu'elle ressent certaines souffrances, l'apaisement nous permet de continuer.
Finalement elle se voit face à la foule, mains ligotées et vêtements déchirés, le public la regarde, elle est attachée à un poteaux de bois, et une petite fille la regarde en pleurant.
La réaction de mon amie fait qu'elle semble reconnaître sa fille qui devant elle, elle pleure.
Elle ne se rends pas immédiatement compte que les flammes commencent à la faire souffrir, mais à notre grand étonnement son maquillage normalement indélébile (qui ne peut pas couler) commence à couler sur son visage, nous calmons la personne, mais elle commence à crier qu'elle a énormément soif, et décidons d'arrêter rapidement la régression en voyant ses lèvres se dessécher et craqueler légèrement.
Ma première régression
Je me relaxe et une personne m'accompagnant pour les questions me guide pour me rappeler en cas de problème.
Tout d'abord je ne vois rien, mais il me semble que autour de moi il y a un milieu naturel, je cherche ou je suis, je suis dans l'obscurité.
Progressivement je me rends compte que sous mes pieds il n'y a rien, je suis naturellement étonné de me rendre compte d'être assis à cheval. (Je n'ai jamais monté à cheval de ma vie, car je craint la chute).
Finalement une fois m'être rendu compte que j'étais à cheval, voyant son coup devant moi et ses oreilles pointées comme personne ne peut l'imaginer sans être cavalier je suppose que ce doit être la réalité. Je suis dans un bois sur un sentier, ce doit être l'automne car la couleur des arbres m'en donnent la raison et beaucoup de feuilles couvre le sol, le bois est assez dégager et les rayons de soleil traverse le peu de feuillage qui reste. Devant moi un autre cavalier semble m'attendre, j'avance vers lui et soudain la coupure. Mon guide me relaxe et me demande de continuer, en réalité je vient de faire un chute et je suis couché sur le dos, mon cheval est à côté de moi, et un homme s'avance vers moi, il est vêtu d'une cape vert sombre et d'un chapeau avec une plume sur le côté. Son regard croise le mien alors je commence à pleurer, il me dis ça vas aller, mais je pleure ne sachant plus bouger, je panique en continuant de pleurer, mon amie me rappelle, lorsque je suis revenu à l'état normal mon visage était totalement humide par les larmes. (Ai je vécu un accident qui m'a toujours procurer la crainte de monter à cheval, je n'ai plus eu l'occasion de le faire depuis, mais je ne suis jamais monté à cheval de ma vie parce que j'en ai peur, bien que l'animal lui même ne me cause aucune crainte.)
Bien à Toi
DMR


Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite