Sans religion, mais pas sans spiritualité - Je suis de l'avis de COM aussi. Les religions ne sont que construction par une poignée d'hommes pour mieux asservir les autres hommes. Vous savez la manipulation des idées

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Sans religion, mais pas sans spiritualité

Rédigé par Regis
Posté le lundi 11.08.03 à 07h51
Message n° 10351

Je suis de l'avis de COM aussi. Les religions ne sont que construction par une poignée d'hommes pour mieux asservir les autres hommes. Vous savez la manipulation des idées n'est pas apparue avec nos médias modernes... la religion de l'homme est un excellent outil pour "maîtriser" les hommes.
Pour prendre un exemple, la religion des premiers chrétiens et celle comme on l'a connait aujourd'hui n'ont plus rien à voir. Pour exemple, alors que le concept de réincarnation était clairement accepté de tous, il a du être supprimé car il mettait en péril la légitimité de l'ordre établi (certains papes auraient pu être des malfrats dans une de leur vie passée). Toute tentative de libéralisation de la foi et du message a été séverement réprimée (c'est simple, tous ceux qui ont émis de nouvelles idées ou les érudits ont été massacrés, comme cela pas de problème). Aujourd'hui la religion chrétienne n'a plus rien à voir avec ce qu'elle était au début. Elle est véritablement devenue un gros caca religieux, où les hommes chrétiens ne se reconnaissent plus du tout. Alors que la foi, et l'amour c'est la liberté, certains s'arrogent le droit de mettre des limites là où il ne devrait pas y en avoir. Finalement au fur et à mesure que l'on avance on se rend compte du gigantesque mensonge sur lequel on été construits ces religions que l'on nous impose dès notre naissance. Pour bon nombre d'entre nous, les religions nous ont été imposées et on n'a pas eu le choix.
De génération en génération, par habitudes et us, dans ma famille on nait chrétien. A vrai dire j'ai pas eu trop le choix, c'est comme cela. Alors il a fallu que je crois au paradis et à l'enfer, au diable et au mal, aux prêtres, pape, confession... bref, j'ai eu droit au package complet. Mais chez moi, bien que j'ai passé toutes les étapes avec brio, il y avait quelque chose d'autre qui me disait d'aller plus loin, d'aller voir ailleurs. Alors j'ai pris ma liberté de croire, ma foi et j'ai remis en cause personnellement ce qui m'avait été enseigné depuis tant d'années. Pourquoi le paradis ? C'est quoi le paradis ? Ou, quand, comment ? Pourquoi je suis là ? Pour faire le bien ? Pourquoi ? Qu'est ce qu'il y avait avant les religions ? Il a existé des grandes civilisations qui ont disparues, pourquoi ? Où suis-je ? Ai-je vévu d'autres vies ? La vie existe-t'elle ailleurs ? Est-ce que Jésus est mieux que Bouddha ? Pourquoi les hommes font la guerre ? Est-ce juste ? Pourquoi je me sens enfermé ? Pourquoi des choses bonnes ou mauvaises m'arrivent ?... bref, tous les carcans ont volé en éclats. Tous les dogmes ont explosés, et j'ai brisé la coquille douillette de la foi du grand supermarché de la religion pour arpenter les sentiers battus... libre de croire, mais pas n'importe quoi non plus. Pour moi intelligence et foi doivent être étroitement liés, si on ne veut pas être à la merci du premier manipulateur qui passe. Pour ma part je m'attache à l'essentiel, le dénudé, le pur. Je ne cherche pas à savoir si l'arbre donne des pommes ou des pêches, c'est la sève qui m'interresse.
Avec le recul je me rends compte que ma religion a enfermé (et enferme toujours) ma foi et mon être dans un schéma de pensée qui n'était pas le mien, mais celui défini par quelques prêtres il y a maintenant plus de mille ans. La religion d'aujourd'hui c'est devenu du n'importe quoi, guère en phase avec les préoccupations de notre temps. Le rituel a perdu tout son sens, car dénaturé de toute sa symbolique. Des milliers d'années de martelage intensif, et voilà où on en est aujourd'hui. Un jour l'homme détruira tout cela, mais l'important restera toujours. L'important c'est le message d'amour et de foi qui lui est plus que millénaire. Le reste s'effondrera un jour faute de pratiquants ou à cause d'une guerre de trop...
Un monde sans religion ça fait peur... Ca fait peur à tout le monde. Car pour nous elles représentent la sécurité. Mais un monde sans religion ce n'est pas un monde sans spiritualité. Finalement aujourd'hui même si je continue à aller dans les églises "pour faire plaisir", je n'appartiens plus à aucune religion. Je me suis construite la mienne avec les éléments qui sont les miens, ma réflexion et mon sens critique. J'ai appris à me méfier grandement des vérités livrées prêtes à être avalées sans réflexion. Avoir la foi, ce n'est pas être crédule. Croire tout ce qui se dit et ce qui se raconte, c'est certainement le premier danger que l'on rencontre quand on s'émancipe... vouloir croire en rien c'est à mon sens aussi une grave erreur dénuée de toute logique et recul spirituel. Puis viens le moment de la quête de l'essentiel... le désir d'être et de sentir, la volonté de vivre et de construire... bref, adios la vie de lobotomisé !
Les esprits dans Mémoire spirite insistent parfois lourdement sur cette nécessité de ne pas se laisser envahir par le dogme. Le dogme c'est la rigidité et le schéma de pensée qui est imposé. Les religions sont dogmatiques, car elles propose une vérité dont elles ne démordent pas. La société moderne est dogmatique car elle nous propose le schéma de pensée de l'argent comme pivot de toute action sur terre. Regardez tout ce à quoi on nous oblige à croire, on nous impose, alors que finalement ce n'est pas nous... Comme des agneaux en cage on nous trace le chemin, et celui qui ne va pas dans la bonne voie devient un exclu. Mais bon, j'arrêtes là car mon but c'est pas d'essayer de vous convaincre. Libre à chacun de croire en ce qu'il veut, pour ma part (et comme toutes les personnes qui sont à la base de la création de ce site) ma quête de liberté et de vérité m'a permis de jeter un oeil très critique et objectif sur cette gigantesque supercherie qu'est la religion. Lire l'histoire des religions c'est très très interressant...
"La religion c'est l'opium du peuple"... voilà tout est dit dans cette petite phrase :)
Régis


Les réponses à ce message

 D'accord par Gitane le 11.08.03 à 08h10
 C'est vrai. par Marie07 le 11.08.03 à 08h29
 Merci... par Patricia le 11.08.03 à 08h37
 être libre par (membre supprimé) le 11.08.03 à 08h55
 Cher COM et paranthése pour régis par Cardo le 11.08.03 à 17h16
 Mise au point précisions ! par Regis le 11.08.03 à 19h14
 Pour régis et ASFI par Cardo le 12.08.03 à 16h36
 Livre d'histoire par Regis le 12.08.03 à 21h18
 Bonjour cardo d'ailleurs. par Asfi le 12.08.03 à 00h48

Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite