Schizophrénie et médiumnité - j'aimerai avoir votre avis sur une affirmation que j'ai trouvé sur un site : Message du 14 septembre 2003, transmis depuis l'au-delà par Olivier Pernin, décédé en juin

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Schizophrénie et médiumnité

Rédigé par Angelique
Posté le samedi 06.03.04 à 19h19
Message n° 16849

j'aimerai avoir votre avis sur une affirmation que j'ai trouvé sur un site :

Message du 14 septembre 2003, transmis depuis l'au-delà par Olivier Pernin, décédé en juin 1995.

Le schizophrène est un esprit évolué, mais il est perturbé par l'utilisation anarchique et involontaire de ses facultés sensorielles, supérieures aux organes qui génèrent les cinq sens, c'est à dire les facultés propres à son âme.

Être schizophrène, c'est être prisonnier d'un réseau de communications avec le monde invisible, qui n'est pas structuré ni organisé de façon cohérente. En conséquence, celui qui est pourvu de ce type de réseau s'en trouve très malheureux, parce qu'il ne sait pas comment agir pour faire taire certains correspondants, ou pour en appeler d'autres. Rester dans cet état peut, en effet, conduire la personne atteinte de ce dérèglement médiumnique, à vivre des situations très désagréables. Les esprits de toutes catégories se manifestent à elle, parce qu'ils cherchent toujours un canal pour s'exprimer. Cela est surtout vrai pour les esprits des fréquences inférieures.

Le schizophrène a donc de fortes chances d'entendre plutôt ces esprits, parce qu'ils sont très proches de la terre et s'amusent comme ils le peuvent. Cependant, ils ne sont pas conscients, pour certains, du mal qu'ils font en agissant ainsi. Ils échappent tous à la hiérarchie spirituelle, et se livrent aux pires excès qui vont parfois jusqu'à manipuler un être faible en le conduisant jusqu'au suicide.

Les possibilités de guérison du schizophrène ne passent pas par l'absorption massive de ces médicaments chimiques, écrasant l'esprit et transformant le soi-disant malade en une véritable légume, afin d'anéantir ses perceptions. Il faut, au contraire, lui expliquer ce qui se passe réellement, et l'aider à gérer tout le désordre auquel il est confronté. Il faut que la personne soit sensibilisée à ses réelles possibilités de guérison si elle arrive à contrôler ces voix qui l'obsèdent, et qui pour la plupart lui font peur. Il faut que toute personne atteinte par ce problème ne soit plus en situation de faiblesse. Bien au contraire, le schizophrène est un être spirituellement très évolué, qui peut et qui doit s'opposer avec une grande autorité à ces esprits invisibles qui le perturbent, en leur imposant le silence et le respect.


Pourquoi certains esprits évolués sont-ils désignés comme étant schizophrènes, et d'autres ne le sont pas ? C'est une grande interrogation, mais nous allons y répondre.

Les êtres qui sont sensibles aux voix et aux manifestations du bas astral ( lesquelles sont très souvent éprouvantes et traumatisantes pour la personne qui les reçoit ) sont des esprits prisonniers d'un douloureux passé spirituel, qui les a mis dans une situation de vulnérabilité excessive. Ils ont vécu la peur dans une vie antérieure. Ils ont été placés dans les pires situations qu'un être normalement constitué ne pouvait supporter. Presque toujours, ils ont subi des sévices physiques et moraux et sont devenus des esclaves de l'esprit humain. C'est à dire qu'ils ont subi la domination outrageante d'êtres ignobles et sans scrupule. Ces esprits ont été affaiblis par ces expériences de vie, mais ils ont également développé de grandes facultés de résistance et de communication avec le seul être susceptible de les comprendre et de les aider : je parle de leur guide spirituel ou de leur ange gardien.

Ces expériences douloureuses les ont suivis, et les suivront jusqu'au terme de leurs multiples vies. Cependant, il faut comprendre qu'un schizophrène est souvent à la fin de sa vie spirituelle, c'est à dire de ses multiples vies, lorsque de telles souffrances se manifestent. Il est toujours fragile et se met sans en être conscient, sous la tutelle de l'autorité la plus négative du monde invisible. Je parle de Satan : cette force noire qui ne souhaite que le mal, et qui s'empresse de se manifester auprès de tous ceux qui sont en situation d'extrême fragilité psychique.


je trouve ce fait plutôt passionnant. et vous , vous en pensez quoi ? :D


Les réponses à ce message

 Opinion bien terre à terre par Alain- le 06.03.04 à 22h37
 Sujet déjà traité par Sefora le 06.03.04 à 22h55
 Heu.. par Alain- le 06.03.04 à 23h29
 Merci d'avoir réouvert le débat par Merline le 07.03.04 à 09h18
 Merline par Verseau le 07.03.04 à 10h20
 Merci... pour cette attention. par Merline le 07.03.04 à 16h26
 Pardonnez mon ignorance. par Angelique le 07.03.04 à 10h22
 Schizophrénie par Anabel le 07.05.07 à 21h04
 Bonjour par Regis le 07.03.04 à 22h27

Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite