Spiritisme ou contacts ? - La question est posée avec tendresse, qu'on se le dise : on ne voit pas qui parle et comment on parle, les mots écrits sont opposés souvent à la

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Spiritisme ou contacts ?

Rédigé par Ginette
Posté le mercredi 11.06.03 à 16h44
Message n° 7928

La question est posée avec tendresse, qu'on se le dise : on ne voit pas qui parle et comment on parle, les mots écrits sont opposés souvent à la parole qui sort de l'être, chacun prend les mots pour ce qu'il veut, aussi on manque de référence et de codes, pour exprimer certaines idées, certains doutes et certains enfermements...
Le spiritisme est censé être un rapport obtenu souvent de manière volontaire avec des esprits de gens qui sont décédés, c'est généralement ce qu'on entend par spiritisme... J'ai connu des gens qui le pratiquaient, c'était comme une fascination, une volonté de contacter le surnaturel, les mondes dits inconnus, pour avoir des réponses émanant de "personnes" qui étaient censés les avoir, or, ce n'est jamais le cas, les réponses ne sont jamais claires, ni vraies. J'ai pensé que les esprits contactés étaient tout simplement ignorants, et puis que l'ignorance reste après le décès de la personne, l'esprit n'en sait pas plus que de son vivant dans un corps.
J'ai traversé des faits surnaturels constants, pas par volonté, c'est naturel bien que surnaturel, mon option ne fut pas de contacter des esprits, ni même le chaneling qui est très à la mode, j'étais très distante par rapport aux phénomènes de médiumnité et de contacts spirites, mais le contact s'est fait seul, sans que je le recherche et sans en être fascinée, car mon esprit a compris la vérité oubliée de nos états dans ces corps.
Qu'on comprenne comment il est possible de ne pas vouloir être conditionnée par les mondes occultes, c'est ainsi que j'ai abordé la question non pas intellectuellement, mais dans ma vie même et sans cesse. Les recherches de contacts de la part de l'inconnu se sont faites de plus en plus pressantes, j'étais contactée et non contactante.
L'accord était demandé, un accord que j'ai offert à Dieu et non à des esprits. Ainsi a commencé cette route incroyable de l'initiation intérieure pour moi.
Si l'on parle de spiritisme, je ressens quelque chose de lourd, une profondeur triste et lugubre, si les gens comprenaient avec amour et clarté que la solitude des esprits dans les plans intermédiares est ce qui les pousse vers les médium et les cérémonies spirites, ils auraient peut-être aussi assez de compassion pour ne plus essayer de les contacter et de chercher à s'en occuper, personne ne le peut, personne, je l'affirme, que ceux qui ont prétendu travailler avec les esprits enfermés dans les plans intermédiaires se sentent un peu remis en question par ces mots, les humains ici n'ont pas la capacité de gérer des questions qui leur échappent totalement, autant dans l'origine que dans l'aboutissement.
La vanité qui pousse un homme à croire qu'il a le pouvoir de gérer des plans inconnus alors qu'il n'a pas celui de gérer le monde où il vit est un mal révélateur, que chacun se revoie et se mette en relation avec le Ciel, c'est la plus jolie et la plus tendre information que je puisse donner sur ce forum, les esprits ne sont jamais ce que vous croyez qu'ils sont, soyez en sûrs, la naïveté et l'orgueil vont de paire en l'homme, ce n'est pas un jugement mais c'est ainsi que vit l'homme sur la terre : ignorant et vaniteux, arrogant et fat, ce n'est pas le pire
le pire c'est qu'il croit à ce qu'il fait et qu'il le fait jusqu'au bout...
Voilà pourquoi j'ai dit au début que je parlais avec douceur et tendresse, comprendre comment fonctionnent l'homme et le monde peut rendre l'esprit clair et la parole sincère, mais c'est sans violence et sans méchanceté, la vie est vaste et bien des enfermements sont encore à défaire, et bien des idées encore à développer, et bien des voyages encore à accomplir ! Alors laissons pour l'instant le sentiment généreux qui donne à l'homme la tendance à tout accepter aveuglément, si je parle, c'est pour dire quelque chose, quelque chose qui correspond à un vécu, à une expérience concrète, à une demande envers ceux qui sont aptes à dépasser la petite chanson souffrante de la vie qui limite les consciences et les actes à des quêtes inhumaines et instables... La conscience qui me pousse à le faire est de nature indescriptible, si l'on me veut chanter la condition omniprésente du chant et de la danse des mondes, c'est là qu'on me trouvera 2 bien-sûr tous les rêves connaissent leur éveil, même les plus fous, mais les plus beaux sont assurés de gagner le Ciel
Ginette


Les réponses à ce message

 Bienvenue ! par Regis le 11.06.03 à 16h54
 Bienvenue ! par Sefora le 11.06.03 à 20h10
 Les Berrichons par Ginette le 12.06.03 à 07h11

Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite