Qu'est ce que l'aide. - Je propose d'ouvrir un volet pour cumuler notre expérience sur l'aide aux autres : les difficultés que nous avons rencontrées, ainsi que les remèdes que nous pourrions apporter.

 

Infos pratiques


tl4
Retour au forum

Ce message est archivé, vous ne pouvez donc pas y répondre

Qu'est ce que l'aide.

Rédigé par Patrice
Posté le lundi 06.05.02 à 00h20
Message n° 630

Je propose d'ouvrir un volet pour cumuler notre expérience sur l'aide aux autres : les difficultés que nous avons rencontrées, ainsi que les remèdes que nous pourrions apporter. Leïa, qu'en penses- tu, pour ton livre ?
Un texte que je rédige, à propos de l'aide que nous pouvons porter aux autres ... en espèrant que la qualité de nos mouvements de coeur soient mieux centrés, compte tenu de nos échecs .
Qu'en pensez - vous, vous tous ? Apporter vos contributions sous formes de correctifs ou d'ajout, sur l'ensemble, afin de permettre une certaine qualité dans le travail de ce forum sur l'aide aux autres. Ceci n'est qu'une proposition de trame.
_________________________________
La liste des citations suivantes n'est pas exhaustive. je vous invite à la complèter.
Tout d'abord quelques citations, servant la réflexion, à écouter avec le coeur.
"Il y a plus de joie à donner qu'à recevoir, mais la bonne conscience ne suffit pas" (propos commun)
"Celui qui a mérité de boire à l'océan de la vie mérite de remplir sa coupe à votre ruisselet.""Voyez d'abord à mériter vous-même d'être donneur et instrument du don." "car, en vérité, c'est la vie qui donne à la vie - alors que vous, qui imaginez être donneurs, n'êtes en réalité que témoins"
"Et vous qui recevez - et vous recevez tout - n'assumez aucune charge de gratitude, de crainte d'imposer un joug à vous-même et à celui qui donne." "Elevez- vous plutôt avec celui qui donne, prenant ses dons comme si c'étaient des ailes;"
(K.Gilbran, le prophête.)
"Aimer, c'est tout donner et se donner soi-même" (Ste Thérèse de l'enfant jésus, Histoire d'une âme)
"Demander à Dieu de greffer son regard à lui dans notre regard humain, de greffer son coeur à lui dans notre coeur d'homme, de femme" (abbé Monnom)
"Le médium sert son Dieu en servant les hommes" P.J. Oune.
"Comment ne pas suivre celui qui a tout donné". P.J.Oune
"Il est temps de voir que vous ne faites qu'acheter quand il faudrait aimer ; que votre structure sociale est faite pour déculpabiliser celui qui possède, alors que d'apprendre à donner offre la plaisir d'exister véritablement ; que tout a été pensé jusqu'à aujourd'hui pour minimiser votre sens du devoir envers vos frères pour que vous ne vous sentiez jamais responsable de rien et que ce confort vous empêche d'être de véritables humains ." P.J. Oune
le but : ". ... De faire que les forces des mondes alliées aux forces de celui ci construisent une manière de vivre en harmonie avec la création. Nous ne sommes pas digne de Dieu et nous devons sans cesse nous rappeler que notre premier devoir est l'humilité. Nous critiquons l'oeuvre de Dieu sans la connaître en son entier, nous sommes ceux qui réclament encore et toujours. A-t-on tord ? La question se pose si l'on demande et que jamais l'on ne donne, elle se pose tout autant aux frères généreux qui donnent sans attendre en retour. Parce que nous ne trouvons pas ce travail si parfait alors que nous ne savons rien, nous nous disons que Dieu est à notre portée qu'il peut entendre notre colère et comprendre nos maux, que nous sommes un peu important à ses yeux ,qu'il nous entend. Mais nous voudrions qu'il nous entende d'avantage encore, qu'il nous aime encore plus. Nous cherchons l'amour d'un Dieu qui nous aimerait si fort que nous ne pouvons donner autant ,même avec notre plus grande envie. " P.J.Oune
------------------------------------------------------
Pouvez- vous ajouter quelques définitions qui vous interpellent ? dans ce thème de l'aide à autrui ?
Quelques mots et ce qu'ils suggèrent :
Accompagner : Accompagner, ce n'est pas former, éduquer, accompagner, c'est tendre la main à une personne qui passe le gué, dans une période de doute, de crise, de désordre, c'est recevoir, inviter. C'est un geste d'humilité et d'amour, inscrit dans un mouvement de solidarité. C'est aussi partager. Ce partage nécessite une certaine disponibilité, une certaine écoute et une grande flexibilité, dans la limite de nos possibilités.
Aide : dans un service d'Aide à autrui, tout doit être fait avec humilité, en centrant nos préoccupations vers l'autre, en s'abstenant de juger, de s'imposer, en réconfortant : une certaine prudence des réponses aux sollicitations d'autrui est nécessaire. Il faut trouver ce qui est beau chez l'autre, être présent dans sa dignité, sans se sentir investi d'une quelconque mission, en tant que témoin, une caisse de résonnence.
Il faut être dans l'être, agir dans l'être, dans la présence. La finalité est que l'humilité est choisie à l'ego, car on avance en partageant son humanité, et on avance dans l'authenticité avec soi- même, avec les autres.
L'Impuissance à pouvoir aider : il faut éviter d'être dans le fardeau de l'autre, donc prendre de la distance aux choses, tout en étant capable d'être avec les mêmes interrogations.
Donner : on donne sans espoir d'attendre en retour. La vie est un don. chacun a un peu de sa santé morale ou physique à transmettre. Mais chacun fait ce qu'il peut en fonction de ce qu'il peut donner. Donner ne peut s'acheter.
-------------------------------------------------------------------
un petit travail : ajouter des éléments à ces listes, et voir pour chaque cas, la réponse appropriée, le correctif nécessaire.
Les freins dans la relation d'aide à autrui :
- mécanismes de défense de celui qui cherche à aider :
1-) l' occultation du message : pas de réponse.
Correctif : gérer les demandes d'aides, garantir une réponse en fonction de nos possibilités, ou préciser pourquoi cela reste sans réponse.
2-) l'esquive : le message n'est pas compris et le problème principal soulevé n'a pas de réponse.
Correctif : donner une réponse au véritable problème.
3-) la fausse réassurance : en ne donnant que des paroles réconfortantes, occultant la vérité pessimiste.
Correctif : honnêteté, présence, accompagnement en vérité
4-) la dérision : une banalisation dans le mépris, la môquerie et l'humour noir...
Correctif : c'est affreux ! l'auteur est à exclure du plateau de ceux qui veulent aider ...
5-) L'identification projective : une caractéristique des personnes dominantes qui n'accompagnent pas en se souciant de l'état d'esprit d'autrui, prodiguant des conseils du genre "à ta place ..." tout en centrant ses conseils à son propre état.
correctif : en prendre conscience et changer son discourt en se centrant sur autrui, être avec autrui, accompagner.
- mécanismes de défense de celui qui se fait aider :
1-) le déni, la dénégation : ce que je viens d'apprendre, qui est terrible, à mon propos n'est pas.
Pas de correctif, si "la digue " est trop épaisse est risque de déstabiliser, de déstructurer.
2-) la focalisation sur une difficulté conséquente au problème qu'il soumet, mais qui n'est pas le principal problème.
Correctif : trouver le véritable problème.
3-) la projection agressive : assaillir, redemander en utilisant des termes plus virulents, se sentant abandonné, ré-itérant sa souffrance.
Correctif : ré- itérer l'aide, réaffirmer sa présence.
Amicalement,
Patrice.


Les réponses à ce message

 Analyse de l'aide par Regis le 06.05.02 à 14h07
 Merci de ta réaction ! par Patrice le 07.05.02 à 11h30
 La Souffrance. par Patrice le 08.05.02 à 10h50
 Souffrance et solitude par (membre supprimé) le 09.05.02 à 09h31
 Le deuil par Patrice le 23.05.02 à 22h25
 Moi je trouve ce que tu écris super par Victor le 29.06.02 à 19h41

Plan du site · Recommander ce site
Tous droits de reproduction réservés (c) 2011
Tous les textes · Toutes les questions · Tous les avis · Toutes les lectures · 
spiritisme esprits spiritualite